1111
  • Article publié le 26 novembre 2018
  • /
  • 33 visites

Territoriaux de la ville d’Istres | Mouvement social : la colère est légitime ! RDV le 1er décembre à Marseille à 14 h.

Des salariés actifs et retraités, des citoyens expriment une colère légitime pour avoir les moyens de vivre dignement, pour plus de justice et de progrès social.

Alors que la France est en 2017 le 5e pays producteur de richesses dans le monde, le chômage, le travail précaire s’accroissent et plongent dans le désarroi de plus en plus de familles, de citoyens. La préoccupation d’une partie grandissante de la population est de boucler les fins de mois. Ça ne peut plus durer. Une société qui n’offre pas de
perspectives à ceux qui produisent les richesses par leur travail, ni à la jeunesse pas plus qu’aux retraités, est une société sans avenir.

Cette colère, la CGT la comprend et la porte au quotidien depuis plusieurs mois et au travers de nombreuses journées d’actions et de grèves. Rdv le 1er décembre à Marseille 14 h devant la Préfecture pour :
- L’augmentation des salaires, traitements, pensions et minima sociaux
- L’indexation des salaires sur l’indice réel des prix
- Le financement des services publics
- Le 100 % Sécurité sociale (santé, famille, retraite…)
- La retraite à 60 ans à taux plein
- L’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes
- La baisse immédiate de la taxation des carburants
- Un nouveau code du travail protecteur pour les salariés
- La formation tout au long de la vie
- Le rétablissement de l’impôt sur la fortune, la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale et une fiscalité juste.
- Une TVA à 5,5% pour les produits de première nécessité, notamment le gaz et l’électricité, etc….



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20