1111
  • Article publié le 28 juin 2018
  • /
  • 43 visites

Syndicat CGT du département des Landes I Rassemblement à 10h30, Hôpital de Dax

De la Porcelaine pour les uns…Des assiettes en carton pour les autres !
Disons stop à la régression sociale !
Face au mépris et au cynisme du gouvernement Macron, sourd à l’expression des attentes essentielles des français et poursuivant sans vergogne sa casse des acquis sociaux et des Services Publics, les Organisations Syndicales Landaises CGT, FO et lycéenne UNLSD, appellent à une grande journée d’action le jeudi 28 juin 2018. Les politiques mises en oeuvre relèvent d’une logique d’individualisation au prix de la casse des statuts et des droits collectifs à tous les niveaux et ce dès les études. Elles mettent à mal la solidarité et la justice sociale, valeurs essentielles de la cohésion sociale. Nos organisations saluent et soutiennent la lutte unitaire des Cheminots et réaffirment la nécessité d’un service public du ferroviaire. Nos organisations s’inquiètent d’une remise en cause de notre modèle social et républicain et ce, dans un contexte d’explosion des inégalités. La persistance de l’austérité entraîne des réductions drastiques de missions publiques et sociales et menace les Services Publics comme l’intégralité de la protection sociale. La modération salariale et plus largement la non-redistribution des richesses, ainsi que les choix fiscaux qui sont faits en faveur des riches, viennent réduire le pouvoir d’achat des travailleurs et aggrave la paupérisation.

Nous refusons la suppression des cotisations salariales sur l’assurance maladie et chômage financée par une hausse de la CSG dont les retraités modestes supportent les effets désastreux sur leurs pensions. Tout ceci met en danger la protection sociale collective fondée sur le salaire différé. De même, nous nous opposons à la remise en cause des retraites par répartition au profit d’une retraite par point. Nous exigeons le maintien de tous les régimes spéciaux et particuliers de retraite inséparables des statuts des salariés qui y sont liés et que nous défendons. Nous sommes pour la défense des régimes de pensions civiles et militaires dont le calcul se fait sur l’indice des six derniers mois et dans le privé, pour le retour au calcul sur les 10 meilleures années.
Le plan CAP22, avec ses 30 milliards de coupes et la suppression de 120 000 fonctionnaires, impacterait l’ensemble des Services Publics, ce qui est inacceptable et doit être combattu. Nous refusons également cette politique d’austérité imposée aux plus précaires, aux travailleurs, la sélection par le fric dès l’Université quand dans le même temps on « dépense un pognon dingue » au titre du CICE et des exonérations diverses, des cadeaux aux milliardaires sans aucune contrepartie.
Car nous avons des intérêts communs, jeunes, retraités, salariés du privé comme du public, Faisons converger nos colères pour exiger :
Plus de justice sociale.
Un réel partage des richesses créées.
Une réelle égalité des chances dès la naissance.
Cela passe par le renforcement des Services Publics, une augmentation des salaires et pensions, des moyens pour la Santé, l’Éducation, la Culture.

Rassemblement à 10h30 — Hôpital de Dax.
Départ en manifestation à 11 h vers la Gare et Casse croûte sur le parvis de la Gare à partir de midi.

Documents joints

1 Document pdf pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20