1111
  • Article publié le 25 septembre 2018
  • /
  • 64 visites

9 octobre 2018 | Tract CGT Territoriaux de Toulouse - Tous ensemble

9 octobre TOUS ENSEMBLE Public/Privé
Pour une justice sociale,
Contre les politiques austères et nocives du gouvernement !
Pour le maintien du régime de retraites par répartition !
JUSTES Salaires, JUSTES carrières, JUSTES rémunérations, JUSTES retraites…

Parce que nous le valons bien !!!

Les embauches ne sont pas en rapport avec la qualification, l’expérience ou le diplôme, mais selon le poste de travail. En s’appuyant sur cette situation, le paiement au poste de travail, et non à la qualification, se généralise, auquel se rajoute une individualisation des salaires.
Depuis plus de trente ans dans la FPT, les agents sont recrutés au plus bas niveau des échelles de rémunérations sans prise en compte des qualifications et compétences des agents. 80 % de catégories C dans la fonction publique territoriale. Dans le privé, les employeurs appliquent les mêmes principes. Ainsi par l’usage de divers leviers, les salariés sont sous payés, non reconnus dans l’acquis des compétences et qualifications. Les changements de dirigeants, planifiés et coordonnés, permettent de maintenir les salariés à un niveau de salaires extrêmement bas, alors que ce sont les salariés qui créent les richesses au travers de leur travail. Le patronat s’en met plein les poches, les salariés/citoyens voient leur niveau de vie se dégrader et la paupérisation augmente de façon exponentielle.

Lors des journées du patrimoine, Le président de la république a donné une leçon de morale à un chômeur l’invitant à se reconvertir dans la restauration alors qu’il est formé à l’horticulture »… « Moi je traverse la rue je vous trouve du travail ».
L’inversion de la hiérarchie des normes actée par la loi El Khomri, et les ordonnances vont accentuer la tendance à négocier essentiellement dans l’entreprise et services pour les collectivités.
La fusion des IRP (instances représentatives des personnels), est transposée dans la fonction publique. Ainsi la réforme CAP 2022 vise à appliquer ce qui se fait dans le privé à la fonction publique. Suppression des prérogatives das CAP, fusion des CT et CHSCT (=division par 2 des représentants du personnel), dialogue social bafoué, faire toujours plus avec toujours moins de moyens permettra au gouvernement, avec le concours des administrations publiques, d’accentuer les délégations des services publics pour mieux les supprimer par la suite.
Ce sont les mêmes recettes que veut appliquer le gouvernement dans les fonctions publiques : gel du point d’indice pour 2019, gel du PPCR, mise en place du RIFSEEP, sans compter le rétablissement du jour de carence etc.

Lire la suite au format PDF

Documents joints

1 9 octobre 2018 tous ensemble pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20