1111
  • Article publié le 8 octobre 2018
  • /
  • 251 visites

9 octobre 2018 | Tract Territoriaux du Boucau

LE MARDI 9 OCTOBRE
AGISSONS PAR L’ACTION COLLECTIVE DE GRÈVE

Retour sur une information

Plusieurs collègues nous ont interpellés sur la question du temps de travail dans les collectivités locales.

Un principe fondateur et de base : les collectivités locales s’administrent librement, c’est-à-dire qu’il peut y avoir des accords dans les communes supérieurs à la loi. Le gouvernement veut casser ce principe et empêcher les collectivités locales d’avoir des marges de manœuvre. Pour cela, il baisse les dotations d’état.

Exemple historique à Boucau :
Nous sommes aux 35 heures hebdomadaires depuis les années 1983/84. Alors que les 35h ont été votées en 2002.

Il faut dire aussi qu’il y a toujours eu un syndicat CGT pour revendiquer, agir c’est pour cela que par l’action syndicale CGT nous avons obtenu notamment :

Une prime de fin d’année (1150€) bien supérieure aux autres collectivités des Pyrénées Atlantiques, un régime indemnitaire parmi les plus élevé, des congés payés supérieurs à la loi, une participation employeur à la santé et prévoyance, tous les départs en retraite remplacés, un taux d’agents titulaires avoisinants les 100%.......

Nous considérons qu’il y a un lien étroit entre un syndicat CGT qui porte les revendications des personnels de tous les services parfois en appelant à la grève, sur des sujets nationaux et locaux !

Le 9 octobre, il y a convergence entre nos revendications locales et nationales, nous devons rester vigilants et Le meilleur moyen est d’agir, et montrer que nous ne sommes pas prêts à des reculs sociaux locaux.

MARDI 9 OCTOBRE
TOUTES ET TOUS EN GRÈVE
A LA MANIFESTATION DE BAYONNE
A 10H30 PLACE STE URSULE

Sur la question du temps de travail

Comment calcule t on celui-ci ? Dans le cadre des 1607h que le gouvernement veut nous imposer, et que de nombreux élus voudraient appliquer.
La lutte des salariés de la ville de Bayonne est un exemple mais il y en a beaucoup d’autres, la Communauté d’agglomération Pays basque vient de voter 1607h de travail pour les agents sauf ceux qui se sont battus et avaient une spécificité.

Nous rappelons également que toutes les collectivités ont des représentants au conseil communautaire de la CAPB.

La loi :

Nombre de jours dans l’année 365

Nombre de jours non travaillés :
Repos hebdomadaire (samedi et dimanche) 104 jours
Congés annuels 25 jours
Jours fériés 8(c’est une moyenne)
Total des jours non travaillés 137 jours

365- 137 = 228 jours travaillés.
228 jours x 7h00 = 1596 h arrondi à 1600h
Plus le jour de solidarité 7h00

Total 1607h cadre légal prévu par la loi.
………………………………………………………………………………………….
Au BOUCAU :

365 dans l’année pas de changement.

Repos hebdomadaire : 104 jours idem
Congés annuels 31 jours donc plus 6
Tous les jours fériés
Cette année 3 ponts
Pas de jour de solidarité.

Total des jours non travaillés 147.

365 jours- 147= 218 jours travaillés on ne compte pas les jours de fractionnement

218 jours x 7h00 = 1526h.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, et il faut que nous montrions dès demain, que nous serons
Vigilants et Revendicatifs sur ce point-là !

TOUTES ET TOUS EN GRÈVE ET SURTOUT A LA MANIFESTATION.

En espérant avoir répondu à l’attente des collègues.

Documents joints

1 Tract local du Boucau pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20