1111
  • Article publié le 11 décembre 2018
  • /
  • 94 visites

Territoriaux de la Sarthe | Action le 14 décembre 2018

Face à la colère qui s’exprime, gouvernement et patronat doivent répondre à l’urgence sociale !

Agissons pour l’augmentation des salaires, pensions et minimas sociaux et contre le coût du capital !

Tous dans la grève le vendredi 14 décembre 2018
RASSEMBLEMENTÀ 11H00
Devant le Carrefour Market
« La Pointe » au Mans

Depuis l’arrivée du Président des riches Emmanuel Macron, nombreuses sont les mobilisations à l’initiative de la CGT où des milliers de salariés, retraités et privés d’emploi, s’opposent à la remise en cause de tous les éléments de solidarité qui régissent notre société (casse du code du travail, attaque contre la fonction publique, remise en cause du statut des cheminots, hausse de la CSG, exonération de cotisations sociales affectant notre système de protection sociale, baisse des APL, atteinte à la démocratie sociale…..).

À chaque fois, c’est par le mépris que Macron et son gouvernement répondent à ces attentes. Un mépris teinté d’une violence verbale scandaleuse à l’encontre des « derniers de cordés ».

Cette violence est dans les phrases du Président des riches : « Traverse la rue pour trouver un job », « Apprends à te nourrir tout seul », « Pognon de dingue des aides sociales », et tellement d’autres. La violence est dans les inégalités criantes, partout, inégalités fiscales, inégalités à l’école, inégalités entre « beaux quartiers » et territoires abandonné,…

Depuis le 17 novembre dernier le mouvement dit des « gilets jaunes » exprime cette colère sourde mais profonde contre l’injustice sociale et fiscale avec un accent particulier concernant la hausse du pouvoir d’achat.

Après 3 semaines de colère sociale, le gouvernement a cru qu’il pouvait « désamorcer » ce cri de désespoir par des « mesurettes »…..Il est à côté de la plaque !

La CGT appelle l’ensemble des salariés du public, du privé et les retraités à se mobiliser par la grève le 14 décembre, pour peser sur la commission chargée de proposer ou pas, une éventuelle revalorisation du SMIC.

Toutes et tous ensemble dans l’action de grève pour exiger un SMIC à 1800 euros brut !

Dans toutes les entreprises et services mobilisons-nous massivement par la grève, interpellons les directions en construisant des cahiers revendicatifs et en participant aux initiatives départementales.

PARCE QU’ENSEMBLE ON EST PLUS FORT, EXIGEONS AVEC DÉTERMINATION !

- Une augmentation des salaires et du SMIC pour le porter à 1800 euros ;
- Le droit à l’indemnisation pour tous les privés d’emploi avec une augmentation du montant des indemnités ;
- Une amélioration de la protection sociale pour atteindre le 100% sécu et la disparition du « reste à charge » ;
- Une politique de relance pour l’embauche plutôt que l’austérité encore et encore ;
- Une augmentation des pensions de retraite et retrait des ponctions de CSG ;
- Une réforme fiscale pour un impôt juste ;
- Le rétablissement de l’ISF immédiatement ;
- L’amélioration des services publics,
- Le renforcement des droits des salariés
- Le développement de notre système de protection sociale

Tout augmente sauf les salaires
Ça suffit !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20