1111
  • Article publié le 17 décembre 2019
  • /
  • 26 visites

Lutte contre le projet Macron sur les retraites | Le gouvernement s’entête, la Police réprime !

Communiqué de l’UD CGT 93

La mobilisation pour contrer le projet sur les retraites du gouvernement Macron ne cesse de s’amplifier. Les salariés ne sont pas dupes de la campagne gouvernementale de désinformation : il s’agit bien d’un projet qui souhaite casser les solidarités, individualiser et livrer nos cotisations retraites à la finance ! Avec ou sans âge pivot cette « réforme » les salariés majoritairement n’en veulent pas !

Les piquets de grèves se multiplient et réunissent des salariés de différents secteurs en lutte pour des temps forts fraternels, revendicatifs et pacifiques.

Or ce matin, sur le site du dépôt RATP de St Denis Pleyel, le piquet de grève a subi des charges extrêmement violentes des forces de l’ordre. Un salarié a été blessé, et 3 personnes ont été arrêtées.

L’UD CGT 93 condamne cette violence et cette répression du mouvement social ! Une répression qui n’est malheureusement pas un évènement isolé, puisque les piquets Ratp des dépôts de Pavillons sous-bois et d’Aubervilliers ont subi la même stratégie du « coup de matraque » ! Une répression qui correspond clairement à des instructions données au plus haut niveau de l’Etat pour dissuader la mobilisation et les solidarités de lutte. La CGT 93 demande la libération immédiate des personnes arrêtées et leur apporte tout son soutien. Il est scandaleux de constater que la participation à un piquet de grève et le fait de se protéger de coup de matraque conduisent dorénavant au commissariat !

La CGT 93 est plus que jamais déterminée à impulser dans la période toutes les initiatives de lutte nécessaires et réaffirme son total engagement pour obtenir le retrait du projet de loi sur les retraites du gouvernement Macron.

Bobigny le 17 décembre 2019



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20