1111
  • Article publié le 9 décembre 2019
  • /
  • 114 visites

Syndicat CGT Nice Métropole Côte d’Azur | On n’a pas fait grève le 5 pour perdre, alors on continue pour gagner

La journée de mobilisation unitaire du 5 décembre a connu une participation exceptionnelle et constitue un point d’appui essentiel pour la suite du mouvement.

C’est massivement que les salariés du privé et du public se sont engagés dans les grèves et les manifestations.

Dans les trois versants de la Fonction publique, l’ampleur de la mobilisation a été d’un niveau considérable, jamais vu depuis au moins 10 ans.

Dans de nombreux secteurs, la grève a été majoritairement suivie.

Les organisations syndicales Fonction publique CGT, FA, FO, FSU, SOLIDAIRES se félicitent du succès de cette journée de grève et soutiennent toutes et tous les agent.e.s qui, dans de nombreux secteurs, ont décidé de reconduire la grève.

Face à l’entêtement du Président de la République et du gouvernement, l’heure est à l’élévation du rapport de force par le prolongement immédiat de la mobilisation.

Nos organisations syndicales soutiennent et partagent l’appel interprofessionnel à renforcer et élargir encore la mobilisation par la grève et la reconduction de celle-ci, là où les salariés le décident.

Nous appelons à deux journées massives de grève et de manifestations interprofessionnelles, intersyndicales et intergénérationnelles
MARDI 10 DÉCEMBRE À12H00 PARVIS DE LA GARE NICE-VILLE
JEUDI 12 DÉCEMBRE A 10H00 A L’ARÉNAS

Plus que jamais, nous continuons à revendiquer :
• Une amélioration et une consolidation de nos retraites, avec le maintien des régimes existants, ce qui passe par le retrait du projet gouvernemental ;
• Des augmentations générales de salaire avec, en particulier, une revalorisation immédiate du point d’indice ;
• Des rattrapages de salaire immédiats pour en finir avec les inégalités femmes / hommes ;
• Des créations d’emplois statutaires dans les nombreux secteurs qui en ont besoin, et un plan de titularisation des contractuels ;
• La défense des missions publiques et donc l’abandon de toutes les formes d’externalisation et de privatisation ;
• Le renforcement du Statut Général, garantie pour le citoyen d’un service public neutre et impartial et, par voie de conséquence, l’abrogation de la loi dite de transformation de la Fonction publique.

LE PRÉSIDENT ET LE GOUVERNEMENT DOIVENT NOUS ENTENDRE ET VITE, CAR NOUS NE CÉDERONS PAS !

Documents joints

1 Tract du 10 et 12 décembre 2019 pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20