1111
  • Article publié le 9 décembre 2019
  • /
  • 45 visites

CGT Conseil Régional PACA | Le gouvernement s’entête !

- Le montant des pensions sera calculé sur l’ensemble de la carrière, sur les 43 annuités cotisées, au lieu des 25 meilleures années dans le privé et des 6 derniers mois dans le public.

-  Pour les femmes : la double peine
Les femmes sont payées en moyenne 26 % de moins que les hommes et touchent une pension 40 % plus faible. Ces inégalités sont en partie compensées par les droits familiaux, avec la validation des congés maternité et parental et les pensions de réversion en cas de décès du conjoint. Ces droits ont pour objectif de maintenir le niveau de vie, ils sont donc dans le système actuel accessibles à toutes les femmes, et leur montant est proportionnel au salaire.

- L’objectif ? Réorienter vers la capitalisation
La baisse générale programmée des pensions vise à généraliser les retraites par capitalisation comme complément de retraites.

Les expériences étrangères et la crise financière ont montré à quel point les retraites par capitalisation sont risquées et peuvent s’évaporer en cas d’effondrement boursier.

Ajoutons qu’elles contribuent à la financiarisation de l’économie, détruisent de l’emploi et alimentent la spéculation au détriment de nos entreprises.

Qui seront donc les seuls gagnants de cette réforme ? Les banquiers et les assureurs..

Tous concernés, tous perdants !
Donc toutes et tous en lutte

DES RETRAITES GARANTISSANT LE NIVEAU DE VIE DE TOUTES ET TOUS, C’EST POSSIBLE

Notre système de retraite a été construit en 1945, alors que le pays était ruiné.

Son fondement : pour protéger au mieux tout le monde, il faut un système universel qui maintienne le niveau de vie de tous et toutes principalement financé par les cotisations sociales donc par les richesses créées par les travailleurs qui leur sont redistribuées.

C’est un système solidaire qui s’oppose au chacun pour soi voulu par le gouvernement.

L’argent existe dans notre pays pour maintenir et même améliorer notre système de retraite.

Un seul exemple, en réalisant l’égalité salariale femme / homme c’est + 10 milliards de cotisations !

Si en plus on ajoute les milliards d’euros d’évasion fiscale, de cadeaux fiscaux, de détournements de dividende, nous pouvons revenir immédiatement à la retraite à 60 ans après 37,5 année de cotisations !

Documents joints

1 Tract retraites pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20