1111
  • Article publié le 11 juillet 2019
  • /
  • 220 visites

CD Hérault | Forte insatisfaction des agents sur les conditions d’exercice de leur mission et de travail - Préavis de grève de 3 mois

Suite au préavis de grève déposé le 4 juillet pour la DGASD, nous avons été reçsu ce jour. Une délégation d’agents issue de la mobilisation du jeudi 4 juillet était également présente : Une éducatrice, un conseiller en central, un agent administratif, un agent du FDEF, une contractuelle, (l’assistante sociale initialement prévue était excusée).

Les échanges ont permis de mettre en lumière les très graves détériorations des conditions de travail pour les agents et leurs conséquences sur leur vie professionnelle et personnelle. Les différents témoignages ont révélé la gravité de la crise qui traverse les équipes où qu’elles se trouvent sur le territoire, reprenant à la fois le manque d’effectifs, l’absence de reconnaissance institutionnelle, la perte de sens au travail, augmentation des charges de travail (nouveaux publics, nouvelles missions), l’exposition aux fautes professionnelles, l’opacité des procédures, l’isolement accru des acteurs de terrain, les graves tensions avec les partenaires (MECS, juges, etc) qui expriment l’impossibilité de travailler normalement avec les équipes du département.

Nous avons insisté sur :
• l’urgence d’obtenir des réponses rétablissant une capacité à travailler et la reconnaissance de l’investissement des agents
• Les délais inadaptés de l’évaluation (cabinet PIM) qui vient de démarrer
• La gravité de la dégradation des conditions de travail depuis des mois avec une augmentation des expressions de colères et de souffrance

Nous avons accepté de :
• distinguer les différentes revendications afin d’en prioriser certaines à court terme (limiter le nombre de suivis par agents, prime départementale, reconnaissance avec affichage des heures réellement effectuées, maintien des contractuels sur des périodes longues).

La qualité des échanges, parfois très émus, à d’autres moments plus tendus, mais la plupart du temps dans une volonté d’avancer, permet le maintien d’un dialogue indispensable pour améliorer les conditions de travail attendues par les agents.

A suivre....
En pièce jointe le communiqué de presse


Article mis en le ligne le 8 juillet :

Le syndicat CGT des Personnels du Conseil Départemental de l’Hérault dépose par la présente un préavis de grève d’une durée de trois mois (du vendredi 05 juillet 2019, 00h au vendredi 04 octobre 2019, 00h) .
Ce mouvement pourra être reconduit en fonction des circonstances.
Cet appel concerne l’ensemble des agents de la DGASD.

La tension s’amplifie dans nla collectivité au sujet des métiers de la Solidarité Départementale.
Le mouvement se durcit.
En attente de la rencontre avec l’administration liée au préavis.

Les revendications sont les suivantes :
 la mise en place des mesures suivantes avec effet rétroactif à novembre 2018 :
 Une compensation financière par une indemnité départementale mensuelle pour chaque agent titulaire ou contractuel de la DGA-SD.
 La reconnaissance de toutes les heures réellement effectuées par tous les agents titulaires et contractuels. L’affichage desdites heures sur les comptes Chronos et la possibilité de les récupérer ou de les percevoir en heures supplémentaires (majoration légale dans les deux cas).

Préavis de grève en pièce jointe


Article mis en ligne le 4 juillet 2019

Face à la posture fermée de l’administration,
Face à des conditions de travail dégradées,
Face au manque sévère d’effectif,
Face à la saturation des places d’accueil,

Les conseillers se mettent en grève et demandent en urgence un rendez-vous avec Monsieur Mesquida (Président du CD 34).

Préavis de grève d’une durée de trois mois déposé par CFDT et CGT.

Les revendications de ces agents sont les suivantes :

Pour le SDAF :
- La création d’un poste d’assistant(e) administratif(ve)
- La création de 3 postes de conseillers
- La distinction des missions recherche et accompagnement/recrutement

Pour le SEM :
- La création de 2 postes de conseillers
- La création d’un poste d’assistant(e) administratif(ve)
- 1 poste renfort de conseiller



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20