1111
  • Article publié le 11 décembre 2019
  • /
  • 15 visites

Bourgogne Franche Comté | Violences sexistes et sexuelles, la CGT gagne des négociations au conseil régional

Le 2 décembre, la CGT de Bourgogne Franche Comté a rencontré la présidente de la région suite aux propos tenus par un élu à l’encontre d’une représentante syndicale.

La CGT a obtenu :
- L’ouverture des négociations intersyndicales sur les violences sexistes et sexuelles au travail au sein de la région.
- Le renforcement du dispositif de prévention des risques psycho-sociaux sera étendu aux agents des lycées.
- Un volet violences sexistes et sexuelles sera consacré dans les ateliers du plan RPS.
- Un état des lieux va être fait dans l’ensemble de la collectivité.

La CGT a également alerté sur le comportement d’un élu masculin de la collectivité et a rappelé les lois pénales et les obligations de la présidente en tant qu’employeur.

La CGT se félicite du lancement d’une négociation sur les violences faites aux femmes dans le travail et va mener une campagne d’affichage de sensibilisation aux violences sexistes et sexuelles dans les relations de travail, elle se met à disposition des personnels féminins de la région afin de recueillir leurs paroles concernant le comportement de collègues ou d’encadrants.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20