1111
  • Article publié le 6 mars 2019
  • /
  • 169 visites

CGT Bouches-du-Rhône I Le 19 mars, pour imposer d’autres choix de société

Les colères qui s’expriment à travers les mobilisations des salariés du public, du privé, les retraités, les privés d’emploi, les gilets jaunes… sont plus que légitimes ! Ce sont nos emplois, nos conditions de travail et de vie, nos industries, notre santé, l’école de nos enfants, tous nos Services Publics qui sont menacés par les politiques menées par ce gouvernement et ses prédécesseurs, affichant et assumant sans scrupule d’être au service des plus
riches, du grand patronat.

Quelques exemples :
▪ Pour 2019 : 260 milliards d’€ d’argent public (nos impôts) seront octroyés aux entreprises sous diverses formes (exonérations de cotisations, CICE, baisse de la fiscalité)
▪ Pour 2018 : 57 milliards d’€ de dividendes versés aux actionnaires

Et pendant ce temps :
▪ 9 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté (30 % ont un emploi),
▪ 6,2 millions de personnes sont privées d’emplois

IL Y A URGENCE À CONTINUER ET AMPLIFIER LES MOBILISATIONS
ENSEMBLE NOUS DEVONS EXIGER
• un SMIC à 1800 €, l’augmentation immédiate de 300 € des salaires, traitements, pensions et minima sociaux. L’indexation des salaires sur l’indice (réel) des prix, l’égalité salariale,
• Une Sécurité Sociale qui couvre entièrement l’ensemble des aléas et circonstances de la vie (100 % maladie,
accident du travail et maladie professionnelle, retraite, famille, chômage) financée par les cotisations, la suppression de la CSG et la mise à contribution des revenus du capital,
• l’arrêt de l’évasion fiscale, arrêt des cadeaux fiscaux tel que le CICE (100 milliards) aux entreprises, rétablissement de l’ISF (impôt sur la fortune). La baisse de la TVA sur les produits de première nécessité,
• Une fiscalité plus juste, mettant à contribution les hauts revenus pour développer les Services Publics, garants de la cohésion sociale et l’égalité de traitement sur l’ensemble du pays,
• La sortie du secteur marchand de l’énergie, l’eau, le raffinage, la santé, l’éducation, la protection de l’enfance, le logement, le transport, les télécommunications et activités postales,
• Baisse immédiate des prix des carburants et un prix unique fixé par l’État dans tout le pays,
• l’arrêt de la répression d’État, l’amnistie pour les manifestants arbitrairement condamnés et pour les militants syndicaux sanctionnés par le patronat. Pas touche au droit de manifestation,
• l’abrogation des réformes qui détricotent le droit du travail, la protection des salariés et détruisent les Services Publics (Lois Rebsamen, El Khomri, ordonnances Macron, Cap 22…).

TOUS ENSEMBLE, SALARIÉS, RETRAITÉS, PRIVÉS D’EMPLOIS, JEUNES,
TOUS EN GRÈVE ET DANS L’ACTION
le 19 mars 2019 : journée nationale
Manifestation à 10 H 30 Vieux Port – Marseille
Et à l’appel de l’UD CGT 13, on reconduit la grève les 20 et 21 mars :
le 20 mars 2019 : initiatives dans toutes les Professions et entreprises
le 21 mars 2019 : manifestation contre la fermeture de la Centrale
et la casse de nos industries - rendez-vous à Gardanne à 9 H 30 au rond-point de la gare

Documents joints

1 19 mars I Bouches-du-Rhône pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20