1111
  • Article publié le 1er février 2019
  • /
  • 110 visites

Clermont Métropole I Après des élections professionnelles réussies, ensemble soyons mobilisés le 5 février

Élections professionnelles :
A l’aube de cette nouvelle année toute l’équipe de la CGT vous présente ses meilleurs voeux et vous remercie de la confiance que vous lui avez témoignée lors des dernières élections, ce qui lui permet de rester la première organisation syndicale. Nous avons progressé en nombre de voix (2 sièges au premier décompte), le résultat final ne nous a pas permis d’obtenir un troisième siège comme aux dernières élections, les sièges restants ayant été attribués aux trois autres syndicats, selon la méthode du "plus fort reste".

Nouveau mandat, nouveaux défis : Une métropole avec de plus en plus de
compétences : en 2019, transferts d’une partie du service des routes du Conseil
Départemental et du Conservatoire National de Région et des effectifs transférés qui n’augmentent pas en conséquence. Le contexte est de plus en plus difficile pour les collègues, les arrêts de travail s’accroissent signe d’une augmentation de la souffrance au travail.

Dialogue social mis à mal : Cette année nous avons fait le choix de ne pas être présents aux voeux du président au vu du mépris qui nous a été témoigné lors des négociations du RIFSEEP qui laisse plus de la moitié des agents sans augmentation et accentue l’inégalité de traitement hommes/femmes.

Un sentiment de mépris : confirmé et aggravé par le ton adopté lors du premier CT. Dès l’installation, le Président nous a clairement signifié sa volonté de "mettre au pas" les représentants du personnel. Au vu du comportement de ce dernier et du DGS, nous avons quitté la séance en signe de protestation lorsqu’il nous a été signifié que nous outrepassions nos prérogatives en posant des questions sur un dossier (présentation très succincte) de mise en place d’un nouvel équipement sportif avec création de 2 postes.

Horaires d’asteinte hivernale : attention au repos obligatoire :
Le repos compensateur doit être respecté. En cas d’intervention, l’agent
doit obligatoirement cesser le travail au bout de 10 H et bénéficier d’un repos de 11 heures consécutives. Seule une situation de phénomène exceptionnel déclarée par l’autorité peut permettre de réduire ce temps de repos à 9 h.
Signalez au CHSCT toutes les situations où ces règles ne seraient pas respectées.

Congés d’ancienneté : ce n’est pas toujours automatique !
La collectivité accorde à ses agents 1 jour d’ancienneté à partir de 10 ans
de service dans la fonction publique (toutes collectivités ou fonctions
publiques confondues au cours de la carrière de l’agent y compris certains
CDD). Ensuite, 1 jour supplémentaire est accordé tous les 5 ans :
10 ans de service = 1 jour , 15 ans = 2 jours, 20 ans = 3 jours,
25 ans = 4 jours, 30 ans = 5 jours
N’oubliez pas aux anniversaires concernés de vérifier qu’ils vous sont bien
octroyés ou de réclamer leur attribution. Vous pouvez téléphoner au service
RH concerné ou adresser un mail à l’adresse conges-cet@clermontmetropole.eu

Pour répondre à l’urgence sociale : Appel à faire grève et à manifester
Le 5 février rassemblement à 10 H Place du 1er Mai

Tous ensemble manisfestons pour : une augmentation du Smic, du point d’indice, de tous les salaires, pensions et minimas sociaux ; une réforme de la fiscalité : une refonte de l’impôt sur le revenu lui conférant une plus grande progressivité afin d’assurer une plus grande redistribution des richesses et d’alléger le poids de l’impôt indirect (TVA, TICPE) pénalisant les salariés et les ménages, le paiement des impôts en France de grandes sociétés (ex. : GAFA), une imposition plus forte des plus hauts revenus et de la détention de capital ; la suppression des aides publiques aux entreprises (CICE, et exonérations diverses, etc.) qui ne servent ni l’emploi, ni la revalorisation des salaires, ni l’investissement de l’appareil productif et mettent à mal notre protection sociale ; le développement des services publics, partout sur le territoire, en réponse aux besoins de la population, avec des moyens suffisants en personnels pour un bon exercice de leurs missions ;
Le respect des libertés publiques tel que le droit de manifester remis en cause par le gouvernement.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20