1111
  • Article publié le 15 janvier 2020
  • /
  • 424 visites

Intersyndicale CGT/FO Territoriaux de Cherbourg-en-Cotentin | Grève et manifestation jeudi 16 janvier

Jusqu’à la victoire, c’est-à-dire au retrait du projet de réforme des retraites par points !

En grève et en manifestation le jeudi 16 janvier
"je viens manifester avec mon sac poubelle" à 13h30
Rassemblement Boulevard Schuman (Permanence de Mme Krimi)

Depuis le 5 décembre, la mobilisation contre le projet de réforme ne faiblit pas. Les annonces faites par le Président comme le Premier Ministre pour désamorcer la colère n’ont fait que nous convaincre de poursuivre la pression avec un seul mot d’ordre : le retrait de cette contre-réforme des retraites.

Depuis jeudi 9 janvier dernier, de jour comme de nuit, le Centre de tri du Becquet de Tourlaville est occupé par nos collègues grévistes, avec le soutien de l’intersyndicale locale et Départementale, de la CGT Interprofessionnelle Départementale, des Gilets Jaunes et de l’ensemble de la population, qui a participé généreusement à la caisse de solidarité des agents en grève.

L’action prévue par l’intersyndicale à 13h30 demain, propose aux citoyens un rassemblement devant la permanence de Mme Krimi et de manifester avec leurs sacs poubelles. Il s’agit d’adresser un clin d’œil à leur action depuis une semaine. En effet, l’objectif était bel et bien destiné à pointer la seule responsabilité du gouvernement dans son entêtement et son mépris face à l’opinion de la population, très majoritairement contre le projet de réforme des retraites.

Dans sa lettre envoyée aux partenaires sociaux et dans son discours dimanche soir, Edouard PHILIPPE, a tenté de rendre présentable le projet de retraite universelle par points pour faire cesser la légitime mobilisation de millions de citoyens. Le Premier Ministre évoque un projet "juste et simple" en proposant "provisoirement" de retirer l’âge pivot à 64 ans. Il devient insupportable d’entendre cet argument en boucle dans les médias. Il ne s’agit pas de l’âge pivot mais de l’âge "PIPEAU" comme l’évoquait un camarade CGT de la RATP Bus, sur LCI lundi soir dernier.

Nous exigeons le retrait de la réforme par points. Le débat doit être recentré sur cette réforme dont l’objectif n’est que de nous amener à un système de retraite par capitalisation. En effet, le projet de loi porte sur l’épargne retraite et la capitalisation, selon l’article 64 du Chapitre II du titre V : "Le secteur de l’assurance est appelé à se mobiliser, afin que le recours à ces véhicules se généralise et que l’économie française puisse ainsi bénéficier pleinement du dynamisme de l’épargne retraite généré par la loi PACTE" . C’est pour cette raison que nous considérons que l’âge "pipeau" n’est qu’une mise en scène soigneusement peaufinée par le gouvernement qui ne souhaite qu’une chose : répondre aux appétits de la finance en développant l’épargne retraite privée ! Pour nous, la retraite n’est pas une épargne, mais un droit acquis de hautes luttes, instaurant solidairement entre générations et par répartition les fruits de notre travail.

Par conséquent, le gouvernement confirme que son projet de loi est d’abord budgétaire pour faire de nouvelles économies sur le dos du Monde du Travail et des générations futures.

Pour maintenir la pression, il n’y a qu’un seul moyen : se mettre en grève. Aujourd’hui encore, demain, la semaine prochaine, tous les secteurs professionnels appellent à la grève, sauf le MEDEF et la CFDT qui… "dans une galaxie lointaine, il y a bien longtemps, a, provisoirement, été un syndicat" (citation Baptiste TALBOT Ancien SG CGT Fédération des SP).

Le Gouvernement doit entendre que nous refusons ce projet de contre réforme des retraites !

Pour l’Intersyndicale des Territoriaux de Cherbourg-en-Cotentin,
Les Syndicats CGT et FO



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20