1111
  • Article publié le 3 février 2020
  • /
  • 4 visites

Bassin de Thau | Les agents fortement mobilisés depuis le 5 décembre

A l’initiative de la CGT des Territoriaux du Bassin de Thau, une délégation intersyndicale CGT/FO, composée d’agents municipaux et hospitaliers, a rencontré hier Nicolas Démoulin, député de la 8e circonscription de l’Hérault, dans sa permanence située quai Voltaire à Frontignan.



Une quarantaine de personnes étaient présentes, essentiellement des agents des écoles de Frontignan, fortement mobilisés depuis le 5 décembre contre la réforme des retraites portée par le gouvernement.

D’emblée, le député Démoulin s’est annoncé en accord avec la majorité présidentielle, sur cette réforme ... sans pour autant être capable d’avancer aucun chiffre sur les futures pensions et allant même jusqu’à inverser les rôles en les demandant aux syndicats ! Cette situation ubuesque illustre à merveille l’amateurisme du gouvernement, comme l’a prouvé le sévère avis du Conseil d’Etat dénonçant l’absence de projection financière et d’étude d’impact sérieuses.

Cependant, dans un dialogue franc et cordial, les syndicalistes ont avancé leurs revendications et échangé avec le représentant au Parlement.

Ils ont présenté les conséquences particulières de cette réforme sur les agents de la fonction publique territoriale, composée à plus de 80% par des agents de catégorie C, c’est-à-dire les plus bas-salaires. Le calcul de la pension sur la carrière complète, et non plus sur les six derniers mois, auraient des conséquences désastreuses pour des agents qui commencent leur vie professionnelle avec des salaires très faibles !

La CGT revendique la retraite à 60 ans à taux plein (75% du dernier salaire) et la rétablissement des catégories actives, avec quinze critères de pénibilité (contre 6 aujourd’hui).

Les modes de financement ne manquent pas, à côté d’un déficit annuel d’à peine 3,5 milliards actuellement :
- l’égalité salariale Femmes/Hommes, qui rapporterait 5,5 milliards de cotisations supplémentaires
- le conditionnement des exonérations de cotisations sociales pour les entreprises (montant de 52 milliards en 2019)
- l’instauration d’une contribution sur les revenus versés aux actionnaires pourraient générer 30 milliards de ressources par an
- la création de 2% d’emploi en plus créerait 8 milliards de cotisations sociales

Prochainement, pour continuer la mobilisation, une action des agents territoriaux de l’Hérault aura lieu vendredi 7 février à 13h30 devant la préfecture à Montpellier. Venez nombreux avec vos outils de travail !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20