1111
  • Article publié le 24 février 2020
  • /
  • 108 visites

Communiqué de la CGT et de SUD Toulouse Métropole | À bas la censure !

Les syndicats CGT et SUD de la ville de Toulouse dénoncent et condamnent la décision du Maire de Toulouse et de la directrice du service de la lecture publique de censurer la journaliste Rokhaya Diallo.

Les faits : l’équipe de la médiathèque Grand M avait programmé la venue de Rokhaya Diallo le 11 mars prochain, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, dans le cadre d’actions portées par les partenaires du Contrat de Ville.

À aucun moment ni la directrice ni les élus n’ont fourni les arguments qui justifient le choix d’annuler cette rencontre.

Nous condamnons fermement cette censure.

Nous voyons là un signe inquiétant de défiance envers les équipes du service.

Les médiathèques sont et doivent rester un lieu ouvert aux débats d’idées. Les convictions personnelles multiples des bibliothécaires ne doivent pas empêcher l’ouverture et la pluralité des points de vue proposés dans la programmation culturelle, dans le respect de la loi. Cette multiplicité est en effet garante du respect de la mission des bibliothèques exposée ainsi dans le Manifeste de l’Unesco : « La bibliothèque publique, clé du savoir à l’échelon local, est un instrument essentiel de l’éducation permanente, d’une prise de décisions indépendante et du développement culturel de l’individu et des groupes sociaux […] Les collections et les services ne doivent être soumis […] à une forme quelconque de censure idéologique, politique ou religieuse. ».

Nous savons tous que la censure n’est pas un acte anodin, elle s’inscrit dans des processus qui à terme sont privatifs de droits pour l’immense majorité de la population.

Ne laissons pas faire, ne nous taisons pas.

Toulouse le 13 février 2020



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20