1111
  • Article publié le 22 juin 2020
  • /
  • 48 visites

06 | Nice Métropole Côte d’Azur - Fin des ASA, quand la "bienveillance" atteint ses limites

Le Maire Président déclare, dans sa lettre du 15 juin aux agents, « un retour progressif à une certaine normalité » .
Force est de constater que les pratiques de son Administration sont beaucoup moins nuancées.
En effet, celle-ci a décidé de revenir au « droit commun ».
Cela se traduit, par la note du 17 juin, annonçant la fin des Autorisations Spéciales d’Absence (ASA) Covid-19.
Cette décision n’apporte aucune solution aux agents vulnérables ou confrontés, notamment, aux risques de contamination d’une personne fragile à domicile.
Il en est de même pour les agents dont les enfants ne pourront pas réintégrer, à temps complet, leur établissement scolaire, du fait du respect du protocole sanitaire , édité par le ministère de l’Éducation Nationale.
Monsieur le Maire Président, dans sa grande mansuétude, avait décidé de ne pas amputer les congés et ARTT, comme l’y autorisait le gouvernement.
En supprimant les ASA, il récupère aujourd’hui ce qu’il avait accordé hier.
Dans son adresse aux agents, Monsieur le Maire Président indique que « confrontés à une crise sans précédent, nous avons dû faire preuve d’agilité et d’intelligence collective, pour inventer et mettre en oeuvre des dispositifs de soutien nécessaires à la préservation de nos familles, de nos aînés et de notre territoire ».
Notre syndicat est au regret de constater que ce temps est révolu.
Pire, ce double discours n’engendre que du désarroi et de l’incompréhension pour les agents confrontés à de réelles difficultés.

Télécharger le tract en pièce jointe



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20