1111
  • Article publié le 31 mars 2020
  • /
  • 50 visites

13 | Aix Marseille Provence - Message d’appel aux agents de la Métropole

Ci-dessous un message d’appel des agents de collecte de la Métropole Aix Marseille Provence qui concerne essentiellement le changement d’organisation des tournées sur le périmètre de la ville de Marseille.

En effet, depuis plus de 10 jours, seul notre syndicat, et sur demande des agents de collecte concernés par cette réorganisation imposée, ne cesse de réclamer à la Direction Générale un retour au cycle classique de ramassage habituel, avec, pour des raisons de distanciation, des départs décalés par groupe, toutes les demie-heures voire toutes les heures.

À TOUS LES AGENTS DE COLLECTE DE LA MÉTROPOLE
Depuis 10 jours, la Métropole a modifié le rythme de ramassage des ordures ménagères afin de diminuer les risques de propagation du virus Covid-19. En effet, depuis le 22 mars 2020, la collecte des déchets s’effectue un jour sur deux.

Nous, agents de collecte, ne comprenons pas ce choix de la direction de la Métropole.

Dans une période où la population est confinée à la maison, il y a une consommation quotidienne plus élevée que d’habitude et donc une forte augmentation des ordures ménagères (Sans compter les déchets verts de jardin, les débarras des caves, petits encombrants et l’incivisme de certains...)
Au lieu d’avoir des effectifs en renfort pour cette période difficile, la Métropole a fait le choix de réduire les effectifs et de diminuer le rythme de ramassage.
Nous comprenons qu’il faille prendre des mesures pour stopper la propagation du virus, mais ce choix n’est pas judicieux et durcit les conditions de travail des agents.

En plus de se rendre au travail avec la peur au ventre, car étant exposé pleinement au danger, les tournées sont de plus en plus difficiles. Les conteneurs débordent, nous devons ramasser les sacs à la main et nous avons du mal à finir nos tournées.

A la fin de la soirée nous sommes épuisés physiquement par le rythme soutenu, et psychologiquement par la crainte et la peur d’être contaminé.
Dans ces conditions, il nous est difficile de continuer ainsi et souhaitons retrouver un rythme de collecte normal.

Nous avons proposé à la Direction de mettre en place des arrivées et départs échelonnés des agents, par petit groupe, afin de limiter les contacts, tout en conservant notre rythme de collecte normal. Mais la direction ne veut rien savoir.

De plus, les règles de sécurité ne sont pas toujours respectées quand nous sommes assis côte à côte à 3 dans les cabines des camions, nous n’avons pas de combinaisons de protection et pas de gel pour les mains.
A ce jour beaucoup d’entre nous sont en arrêt maladie, certains à cause du virus Covid-19, d’autres par crainte d’être contaminés ou simplement épuisés par cette surcharge de travail. LA MÉTROPOLE DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITÉS.

Nous ne souhaitons pas profiter de la situation pour obtenir quoi que ce soit, nous souhaitons simplement retrouver notre rythme de collecte normal surtout en cette période particulièrement compliquée, où nous prenons des risques chaque fois que nous nous rendons au travail.

TRANSFÉREZ CE MESSAGE AU MAXIMUM DE PERSONNES EN ESPÉRANT QUE LA MÉTROPOLE RÉAGISSE ET REVIENNE SUR SA DÉCISION !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20