1111
  • Article publié le 3 juin 2020
  • /
  • 75 visites

16 I Les organisations syndicales du Conseil départemental n’ont siégé ni au CT ni au CHSCT

Comme annoncé en préliminaire du CHSCT d’hier, les Organisations Syndicales déplorent toujours un dialogue social qui n’en porte que le nom et des instances qui n’en sont plus.
C’est le cas une nouvelle fois aujourd’hui avec ce CT ou des sujets mis à l’ordre du jour ont été votés lors de la CP du 15 mai 2020 et annoncés dans la presse.
De plus, pour rappel, nous avons reçu les premiers documents de ce CT mardi dernier à 16h44. Le délai de 8 jours légal est ainsi respecté. Mais reprenons le fil du temps, la semaine passée jeudi férié, vendredi jours de congé bloqué. Mardi CHSCT. Avions-nous raisonnablement dans ces conditions, les moyens temporels et matériels, de prendre connaissance et d’analyser l’ensemble de ces nombreux documents ? Le coup de semonce d’hier n’a pas produit d’effet.
De la même manière, l’administration annule le dialogue social prévu le 14 mai en dépit du fait que les Organisations Syndicales aient rappelé l’importance de maintenir cette séance compte tenu de l’actualité récente du Conseil départemental et de la grogne naissante qu’elle crée.
Grogne que Monsieur le Président ne daigne pas écouter ni voir.
Comme il ne répond jamais aux interrogations des Organisations Syndicales et des agents qui le sollicitent, pour preuve tous ces courriers qui lui ont été adressés et restés sans réponse.
Nous, représentants du personnel, ne sommes pas seulement des relais d’information nous ne siégeons pas dans les instances pour n’être qu’informer de vos décisions.
Nous déplorons encore et toujours de n’être qu’entendu mais jamais écouté, que vos décisions ne tolèrent jamais le débat.
Par ce comportement, c’est l’intérêt et la voix des agents que vous méprisez.
Les organisations Syndicales et les agents ne veulent plus de prise de décisions unilatérales.
Même si une ordonnance vous y autorise, une concertation et un débat seraient la moindre des choses par respect des agents et une reconnaissance de l’importance que vous dite leurs porter.
Puisque rien ne change nous ne siègeront aussi à ce Comité Technique !

Voir également le tract CFDT-CGT Charente du Conseil départemental en pièce jointe

Documents joints

1 Communiqué pdf

2 Tract pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20