1111
  • Article publié le 9 avril 2020
  • /
  • 36 visites

37 | Loi dite d’urgence sanitaire : un coup d’Etat inadmissible contre le statut et les libertés démocratiques

Tract de la Coordination Syndicale Départementale du 37.

Dans ce contexte, la bagarre pour le droit de retrait et des conditions de travail en toute sécurité pour les métiers exposés (masques, gel, gants) ainsi que des tests massifs est plus que jamais primordiale.
De jour en jour, le gouvernement resserre l’étau sur le grignotage des droits des travailleuses et des travailleurs, sur les libertés sous couvert d’état d’urgence. Les inégalités se creusent forcément et l’attention tente même d’être détournée sur les quartiers populaires.
Macron, Philippe et le patronat mènent une politique de classe, pour leur classe, celle des riches, des capitalistes et déploient l’arsenal maximal pour être gagnants. Tou.te.s les ministres sont de la partie et rien n’est épargné aux agents territoriaux pour leur faire payer le prix fort d’une crise financière à l’approche, même au prix de milliers de vies.

Voir l’intégralité du tract en pièce jointe



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20