1111
  • Article publié le 27 mars 2020
  • /
  • 114 visites

68 | Le Petit M’ag "spécial confinement", journal du syndicat CGT territoriaux Agglo Mulhouse

Journal du syndicat CGT territoriaux Agglo Mulhouse à destination des collègues.

Epidémie : entre inquiétude et colère

Comme beaucoup, nous sommes préoccupés, par la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons, particulièrement à Mulhouse. Comme vous, nous sommes inquiets pour nos proches, nos amis, nos collègues…

Nous sommes aussi en colère. Nous sommes en colère de voir la situation dramatique de l’hôpital de Mulhouse. Depuis des mois, le service des Urgences, comme partout en France, était en grève et le personnel soignant ne cessait de réclamer des moyens. Ensemble, nous avons manifesté dans les rues de Mulhouse pour protester contre la politique d’austérité infligée aux services publics. Aujourd’hui, à force d’économie imposée et de fermeture de lits, l’hôpital n’est pas en mesure de faire face à l’afflux des malades.

Nous sommes en colère contre ces dirigeants politiques qui n’ont cessé d’asphyxier les services publics depuis des années, et qui, aujourd’hui, n’ont que leurs remerciements à adresser à tous ceux qui continuent de les faire tourner : soignants, enseignants, Atsem, animateurs du périscolaire pour les enfants des soignants, éboueurs… tous sur le terrain, malgré les craintes pour leur santé et celle de leur famille.

Nous sommes en colère de voir que dans un pays riche comme la France, l’Etat est incapable de fournir des tests, des respirateurs, des moyens de protection, des masques, du gel hydroalcoolique en quantité suffisante.

Nous sommes en colère parce que les mesures pour lutter contre la propagation de l’épidémie, notamment dans la région mulhousienne, bien que reconnue comme un gros foyer épidémique, ont trop tardées. Parce qu’on nous a dit d’aller voter et de tenir les bureaux de vote. Parce qu’au travail aussi, les mesures ont tardées à se mettre en place…

Ensemble, nous allons affronter la tempête. Sur le terrain, pour assurer les activités indispensables, les collègues sont là. Après tout ça, nous serons encore là… mais ce sera alors pour demander des comptes à ces dirigeants irresponsables.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20