1111
  • Article publié le 30 mars 2020
  • /
  • 79 visites

67 | Lettre de l’Adhérent CGT des Territoriaux de Strasbourg - Eurométropole du 30 mars 2020

Après presque 2 semaines de confinement, et de mise en place du Plan de Continuité d’Activité (PCA), après presque 2 semaines où nos collègues sont présent-e-s sans aucune protection si ce n’est de l’eau et du savon (alors que le scientifiques demandent des masques car ça doit être la 1ere intention en terme de protection), après presque 2 semaines où la CGT exhorte notre collectivité à respecter son obligation de protéger ses salarié-e-s, notre exécutif et notre Directeur Général des Services ont décidé de vous...féliciter et vous promettent une reconnaissance.

Pour la CGT, fallait-il attendre, comme en 2013 et le passage de la Chambre Régionale des Comptes, 15 jours pour le faire ?

De manière générale...fallait-il attendre cette crise pour cela ? La CGT a toujours rendu hommage au travail de nos collègues, elle a toujours reconnu leur implication dans les missions qui leurs sont confiées, elle a toujours mis en avant leur rôle indispensable auprès de nos concitoyens. Comment ? En luttant contre les suppressions de postes et les privatisations (dont on voit les conséquences maintenant), en revendiquant des développements de carrières, en revendiquant une hausse du Régime Indemnitaire pour toutes et tous et l’égalité hommes-femmes au travers l’alignement du RI de toutes les filières sur le plus important.

Mais afin que vous vous rappeliez ce que ces mêmes élus nous ont répondu sur les privatisations : VOUS COUTEZ TROP CHER (ah...cela ne semble plus être le cas aujourd’hui, renonceront-ils à l’ASPL et à la suppression de 10% des effectifs ?...), IL N’Y A PAS D’ARGENT POUR TROP DE RI (et oui, ces élus qui vous promettent monts et merveilles ont signé le pacte de blocage financiers avec le gouvernement...seraient-ils prêt à revenir dessus ?), ON VA SUPPRIMER LES JOURS DE REPOS SUPPLEMENTAIRES, VOUS EN AVEZTROP (et maintenant....c’est quoi leur piste de "reconnaissance" ?)

Ils veulent reconnaitre votre implication, votre professionnalisme, votre disponibilité, et cela quotidiennement ? La CGT a plein d’idées : la prime d’avril à 1000€ (car ce sont 99% de catégories C et B qui sont au front aujourd’hui !!!), l’égalité Hommes-femmes avec l’alignement de toutes les filières sur la filière technique (car ce sont 85 % de femmes qui sont au front aujourd’hui), une refonte du temps de travail qui met un terme à la saisonnalité (car cette crise montre qu’il n’y a en réalité aucune saisonnalité dans les missions de services publics)...

Mais avant toute chose, cher-e-s collègues, cher-e-s camarades, que la 1ere de nos préoccupations maintenant soit celle de votre protection. Car si vous êtes frappé-e-s par cette maladie, quel sera donc le prix adéquat pour "payer" votre sacrifice ??? La santé ne se mesure pas au niveau d’un compte bancaire, et cela même si nos gouvernants et certain-e-s de nos élu-e-s le pensent. Et celles et ceux qui sont malades ou viennent de perdre des proches le savent.

NOS VIES VALENT PLUS QUE LEURS CARRIERES POLITIQUES



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20