1111
  • Article publié le 30 mars 2020
  • /
  • 85 visites

67 | Territoriaux de Strasbourg - N’oublions pas la 2e ligne de front...

Depuis deux semaines, nous voilà toutes et tous assigné-e-s à résidence.
Toutes et tous ??? non, car il reste des irréductibles fonctionnaires qui continuent à sortir pour travailler et assurer le service public et être au coté de nos concitoyens.

Si la semaine dernière, nous avons parlé des personnels qui sont en 1ère ligne en contact avec le public, aujourd’hui nous voulons rendre hommage à celles et ceux qui sont en 2eme ligne.

Ce sont celles et ceux sans qui, la 1ère ligne n’existerait pas, sans qui elle ne pourrait pas exercer ses missions, sans qui nos concitoyen-ne-s n’auraient pas le service public auquel ils-elles ont droit.

Ce sont tout d’abord nos collègues des ateliers techniques. Ainsi, PVA est toujours présent, dans des conditions de travail très éprouvantes (exposition aux risques polluants, le virus peut être présent dans tous les véhicules qu’ils sont amenés à entretenir, etc), pour faire en sorte que tous nos véhicules circulent (OM, propreté, police municipale, etc). Et s’ils n’étaient pas là ? et s’ils étaient atteints du virus ? comment ferait-on alors pour assurer une partie du PCA ? Autre question : Et si la collectivité avait tout privatisée ???? qui aurait assurer l’entretien de nos véhicules ? Pour demain...n’oublions pas leur rôle et leur investissement.

Il y a aussi nos collègues des espaces verts, car la nature ne vit pas au rythme du virus et de celui qu’il nous a imposé. Ces équipes restent là, en attente et prête à intervenir pour que les espaces verts soient surs et que nos concitoyen-ne-s ne risquent rien.

Il y aussi nos agent-e-s d’entretien, dont le rôle est d’assurer que les locaux où travaillent nos collègues soient purgés de tout risque viral. S’ils-elles n’étaient pas là, où en serait-on de la propagation au sein de nos collègues ?
Il y a aussi nos collègues du SIRAC et du CSV, qui sont présent-e-s chaque jour, 24/24h, pour assurer la sécurité routière mais aussi de la ville. Ils ont payé un tribut à ce PCA plusieurs collègues sont déjà atteints par cette maladie.
Il y a les concierges des écoles, présents afin que les enfants des soignants soient accueillis dans des locaux propres et en sécurité. Tout cela afin que leurs parents puissent partir affronter le COVID 19 en toute sérénité car ils-elles savent que leurs collègues territoriaux et d’état (Education Nationale) s’occupent bien de leurs enfants.

Il y a les services de la voirie, de l’eau et de l’assainissement qui veillent, jour et nuit grâce aux astreintes à ce que notre cité soit sure, tant sur les routes, qu’au niveau sanitaire et de l’eau potable...bien essentiel à notre survie.
Et puis il y a les services supports, administratifs pour la plupart, tels que la DRH, qui veille à ce que les informations statutaires nationales soient relayées au mieux, au plus vite et à tout le monde, qui veille au maintien du dialogue avec les organisations syndicale et qui répondent au mieux aux questions, qui veillent à ce que nos salaires soient versés en temps et en heure, sans erreur. Il y a le service informatique qui travaille au mieux pour que toutes celles et ceux qui sont en télétravail puisse exercer leur activité dans les meilleures conditions possibles. Il y a le service de la Com interne qui gère les sites d’informations quotidiennement, pour que nous puissions toutes et tous avoir les meilleures réponses à nos questions et dans un laps de temps le plus court possible.
Et puis, il y a tous les cadres qui gèrent cela, soit sur place soit à distance, qui font que cette machine fonctionne au mieux, qu’elle soit huilée au mieux, que les agent-e-s en les voyant ou en les sachant à leurs côtés, soient rassuré-e-s.
A tout-e-s ces agent-e-s de l’ombre, et toutes celles et ceux que nous aurons sans doute oublié-e-s (donnez-nous de vos nouvelles car nous sommes forcés d’être loin de vous) notre syndicat rend un hommage fort car c’est le soutien indispensable pour que celles et ceux qui sont en 1ere ligne puissent exercer leur mission dans les meilleures conditions possible, dans l’intérêt de nos concitoyens.

Bravo
Et pour que leurs efforts ne soient pas vains, pour les soutenir à notre manière, n’oubliez pas : RESTEZ CHEZ VOUS !!



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20