1111
  • Article publié le 19 mars 2020
  • /
  • 118 visites

75 | Syndicat CGT FTDNEEA Paris- Covid-19, le service public en première ligne

Les attaques menées par les gouvernements n’ont d’autres objectifs que de servir les intérêts privés et les aider à s’implanter dans des secteurs vitaux pour nos concitoyens.

Les démantèlements de l’Hôpital Public, du transport ferroviaire SNCF, de l’Energie, de l’aérien, de la Fonction publique territoriale ne sont pas sans conséquences. Ces choix politiques ont un impact direct et catastrophique sur la vie des gens et, notamment, sur leur santé.

Depuis des années, les agents hospitaliers alertent et se battent contre la mort programmée des Hôpitaux. Ceux que Macron encense aujourd’hui comme des Héros se faisaient encore tabasser il y a quelques semaines dans le cadre de leur lutte.

Le manque de moyens matériels et humains devient aujourd’hui la cause de nombreux décès.

Macron a raison sur un seul point :
Les victimes de sa politique sont bien des Héros !

Les Fonctionnaires et agents du Service Public de ce pays sont souvent traités de nantis et accusés d’avoir des privilèges exorbitants. Toutes les réformes passées et en cours ne servent qu’à briser leur statut, ce qui fait pourtant d’eux des agents au service de tous !

L’objectif est bien de les faire disparaitre au profit d’entreprises marchandes qui, selon le gouvernement, seraient bien plus efficaces.
Pourtant, ce sont ces mêmes agents du Service Public que l’on retrouve aujourd’hui en première ligne pour combattre la pandémie et assurer la continuité de notre société et de ses besoins. Ce fut déjà le cas à de nombreuses reprises par le passé.

Les agents de la Filière Nettoiement et Assainissement de la Ville de Paris sont, eux aussi, souvent maltraités par différents politiques, certains prônant la privatisation de nos services durant les élections municipales.

La Maire de Paris n’hésitera pas elle-même à envoyer les forces de l’ordre contre ses propres agents qui défendent leur régime de retraite.

Deux de nos camarades, Christian et Jean Jacques, ont été licenciés pour avoir défendu le Service Public lors d’une action syndicale.

Aujourd’hui, la France est à l’arrêt ! Le virus COVID/19 a obligé le gouvernement à confiner l’ensemble de la population française.

Ceux qui restent sur le terrain sont toujours les mêmes, dans leur grande majorité des fonctionnaires, et plus particulièrement ceux qui tous les jours rendent Paris propre pour que les usagers puissent vivre dans de bonnes conditions de salubrité.
Même si la Mairie de Paris a a
llégé nos missions pendant ce confinement, l’ensemble des personnels sont tenus de remplir certaines tâches (permanence de l’assainissement, enlèvement des encombrants, collecte des déchets, déblaiements des marchés alimentaires…) pour ne pas rajouter des pandémies à celle déjà existante.

Le Syndicat CGT FTDNEEA a suspendu son préavis de grève qui courait jusqu’au 1er avril 2020, afin de concentrer l’ensemble des moyens du Service Public vers la lutte contre la pandémie.

Mais, cela ne veut pas dire qu’il renonce à l’ensemble de ces revendications, il relancera la mairie de Paris dès le moment venu.

En attendant, le Syndicat CGT FTDNEEA, se tient à votre disposition pour répondre à l’ensemble de vos questionnements.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20