1111
  • Article publié le 13 novembre 2020
  • /
  • 57 visites

34| CSD-CGT et Territoriaux de Frontignan : Alerte sur les conditions de travail dans les écoles et les crèches pendant la crise sanitaire

Monsieur le Maire, Monsieur le Président,

Nous vous adressons ce courrier car, à la suite de plusieurs tournées syndicales dans les écoles et les crèches, il est apparu que pour l’ensemble des agents rencontrés, les conditions de travail imposées par la crise sanitaire ont généré un climat anxiogène et une souffrance psychique importante. Le confinement et la dégradation de la situation sanitaire, avec les nouveaux protocoles renforcés, ne vont sans doute pas améliorer cet état de fait.

En effet, les mises en isolement des cas contacts ou cas avérés n’ont pas toujours donné suite à des remplacements par des personnes qualifiées. Cette situation oblige les équipes à travailler en effectifs réduit, avec toujours autant de travail, et même plus étant donné les protocoles mis en place pour éviter la diffusion du Covid-19. Le travail de nettoyage est en effet beaucoup plus lourd et chronophage, implique de travailler toujours en tension, car l’organisation du temps de travail n’a pas été modifiée. Il est d’ailleurs souvent inapplicable. Le temps passé avec les enfants se réduit.

Par ailleurs, la communication concernant les mesures prises par la collectivité est souvent floue, contradictoire, voire inexistante, pour les agents à la base. Le matériel fourni n’est pas adapté, les masques en tissus sont trop épais, ce qui oblige à parler très fort pour communiquer convenablement avec les enfants.

Tous ces points – mais aussi bien d’autres – ont pour conséquence une grande fatigue morale et psychique, ainsi qu’un épuisement physique des agents travaillant dans les écoles et les crèches, qui se joignent à nous dans ce courrier pour vous alerter.

Ils souhaiteraient être reçus par vous au plus vite, afin de vous exprimer tout ce mal être, d’avoir la sensation d’être entendu, et surtout d’essayer de trouver des solutions pour améliorer leur situation. Afin qu’ils puissent rendre un service de qualité et accueillir les enfants de la ville dans les meilleures conditions, il nous semble en effet indispensable d’être à leur écoute, avant que cette situation ne les amène à devoir s’arrêter.

Conscient que tous les agents des crèches et des écoles ne pourront être reçus, ils choisiront un représentant par équipe. Nous nous tenons donc à votre disposition, avec les agents concernés, pour convenir rapidement d’un rendez-vous afin de trouver ensemble des solutions

Nous vous prions d’agréer, M. le Maire et Président, nos plus salutations syndicales les plus sincères, soucieuses et engagées.

Pour le syndicat CGT des Territoriaux de Frontignan et du bassin de Thau,

Audrey Garcia Julien Rodrigues Stéphane Decamps

Les animateurs et animatrices
Les ATSEM
Les agents des crèches
Les agents de restauration

Copie(s) :
- M. Max Savy, conseiller municipal délégué au personnel
- Mme Chantal Carrion, 1ère vice-présidente du CCAS
- Mme Claudie Minguez, adjointe au maire déléguée à la ville éducatrice
- M. Yves Gonçalves, directeur général des services
- Mme Laurence Sommé, directrice du CCAS



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20