1111
  • Article publié le 5 février 2020
  • /
  • 95 visites

CA Provence-Alpes Agglomération | Éboueurs trahis, éboueurs en colère

Suite à plusieurs rencontres dans les garages de collecte de Marseille avec l’interpro de l’UD-CGT 13, le 23 janvier 2020, les agents de la Collecte du Conseil de territoire Marseille Provence, ont décidé d’exercer leur droit de grève contre la réforme des retraites !

Depuis ce jour, nous avons été renforcé par le soutien de l’ensemble des organisations CGT du département avec tous les jours et surtout les nuits, des camarades de toutes les professions présents sur les piquets !

Mais depuis ce jour aussi, l’administration de la métropole n’a eu de cesse d’entraver ce droit garanti par la constitution sous de multiples moyens :
• Entreprises privées collectant sur les tournées de ramassage publiques !

• Heures supplémentaires en masse des agents non-grévistes bien souvent contractuels et intérimaires (sous la pression de la précarité de leur statut) !

• Pressions de la direction et du syndicat majoritaire faisant la tournée des sites de collecte ou téléphonant directement aux agents pour les faire reprendre !

• Stockage sauvage sur des sites non réglementés, au mépris de l’environnement et de la santé publique.

Sur ces faits, les agents grévistes ont sollicité la Direction de notre syndicat pour lancer un requête d’entrave au droit de grève !

Cette requête n’a pas abouti puisque le tribunal administratif de Marseille, n’a pas reconnu l’entrave, estimant que la Métropole était en droit d’effectuer des irrégularités pour le principe de continuité de service public !

Droit de grève que la justice nous refuse puisque l’entrave n’a pas été retenue ! Nous devons toutes et tous nous poser cette question :

Avons-nous toujours, dans la territoriale, le droit de nous mettre en grève ?!? Car remplacer des agents grévistes est bien une entrave !

Les agents de collecte grévistes ont décidé de faire un réunion ce soir avec l’ensemble des grévistes et ont demandé à notre syndicat d’y assister, pour les aider dans la mise en œuvre des décisions qu’ils auront prises.

Nous tenions donc à vous faire un point de la situation et surtout à remercier l’ensemble des Orgas présentes sur les piquets et qui nous ont beaucoup aidé, soutenu et accompagné, dans la démarche de ce mouvement !

Nous vous remercions également de faire suivre ce message à l’ensemble des syndicats de vos UL.

Nous vous tiendrons informés des suites.

Documents joints

1 OM CASA RV 1 février pdf

2 RV en colère pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20