1111
  • Article publié le 11 février 2020
  • /
  • 160 visites

Marseille I 12 et 13 février. Communiqué des OS du département des Bouches-du-Rhone

A ce stade de la mobilisation, il nous faut continuer à argumenter contre le projet de retraite à points du gouvernement, gagner la participation de l’ensemble de nos forces organisées dans la bataille, avoir une stratégie claire et lisible qui donne confiance aux militants et aux salariés.
Nous proposons de reprendre le travail de préparation des mobilisations tel que nous l’avions fait avant le 5 décembre, en organisant des AG d’Unions Locales, des réunions par professions et des AG par bassin. Nous devons maintenir le rythme des mobilisations, nous inscrire dans la durée en combinant plans de déploiements, initiatives régulières dans les entreprises, les professions, en interpro et la participation aux journées de grèves et de manifestations.

PRIORITES DE LA SEMAINE :
Jeudi 13 février : Grève et manifestation, départ 10 H 30 Porte d’Aix Marseille.
Mercredi 12 février : « Mettons le feu à la réforme »
18 H aux Réformés (haut Canebière).
(Ci-joint le communiqué intersyndical)
Mercredi 12 février : Contre la répression antisyndicale, rassemblement de soutien à notre Camarade Thierry des Télécoms 13. Rendez-vous à 8h au 555 rue de St Pierre à Marseille

Le retrait, point.

Les journées des 5 et 6 février ont été de nouveaux temps forts de mobilisations et de grèves, de la jeunesse, des salarié.es. et des travailleurs.euses.
Chaque semaine et ce depuis le 5 décembre, des A.G se multiplient sur les lieux de travail, dans les lycées et universités malgré les diverses pressions. En aucun cas la réponse à la crise sociale ne peut être une répression à l’encontre de celles et ceux qui expriment un désaccord.
Le rejet de la réforme et la détermination d’obtenir le retrait sont intacts et se propagent de manière inéluctable.
Nos organisations syndicales départementales partagent et portent des propositions sur le financement et l’amélioration de notre système de retraite solidaire et intergénérationnel.
De même, au-delà de l’opinion publique défavorable au projet de réforme, les différentes caisses de retraites comme les institutions, dont la plus haute, celle du Conseil d’Etat, ont toutes acté un avis critique voire négatif. Continuer à vouloir imposer ce projet relève de la part du gouvernement d’un vrai déni de démocratie.
Nos organisations syndicales départementales CGT, FO, FSU, Solidaires, SAF, FSE et UNEF sont persuadées que cette mobilisation inédite et historique vaincra.
Elles appellent au renforcement et à la continuité de la mobilisation et de la grève là où les salarié.es le décident et appellent à préparer, d’ores et déjà, de nouveaux temps forts de mobilisation.
C’est dans ce contexte de mobilisation continue que nos organisations syndicales et de jeunesse, appellent l’ensemble de la jeunesse, des salarié.es, des travailleurs.euses, des privé.es d’emploi, des retraité.es.

Mercredi 12 février
Manifestation Nocturne, 18h – Haut de la Canebière/Réformés
Marseille, le 7 février 2020



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20