1111
  • Article publié le 27 janvier 2020
  • /
  • 379 visites

SAMPL-CGT/FDSP-CGT | La réforme des conservatoires, c’est non !

Le gouvernement veut démanteler l’enseignement artistique avec une réforme menée en catimini, dès le 1er janvier concernant les labels et agréments, sans tenir compte des remarques faites par les partenaires sociaux et en les mettant devant le fait accompli (cf détails de la réforme au verso).

Après une baisse drastique de 27 millions à 6 millions d’euros des subventions de l’État aux conservatoires entre 2012 et 2015, la mobilisation orchestrée par vos syndicats nationaux a contraint le ministère à débloquer 13.5 millions d’€ en 2016, maintenus en 2017, 2018, 2019.

Depuis de nombreuses années, les enseignants artistiques et directeurs de conservatoire font l’effort d’accueillir de plus en plus d’élèves avec de moins en moins de budget. Actuellement, les conservatoires suffoquent et l’enseignement artistique spécialisé est en danger. Le gouvernement ne s’intéresse plus qu’à l’éducation artistique et culturelle (EAC) et ce bien sûr au détriment de l’enseignement artistique !

NON à la 2ème spécialité obligatoire (parmi musique, danse, art dramatique) pour obtenir le label « conservatoire », c’est la mort des CRC ! NON au changement d’appellation des CRR, CRD, CRC/I !

NON aux nouveaux parcours (parcours projet, parcours libre) proposés qui vont conduire à transformer les conservatoires en centres de loisirs et à faire disparaître l’enseignement artistique spécialisé !

NON au transfert de compétence du ministère vers les DRACS pour délivrer les labels, agréments et habilitations des conservatoires ! Oui au maintien d’un cadre national égalitaire pour l’enseignement artistique !

NON à la disparition des CEM, des DEM et des DNOP. Nous exigeons un diplôme national aligné a minima sur les DEC/DEM/DET.

NON au simulacre d’expérimentation menée à toute vitesse dans certains conservatoires afin de faire croire à une concertation, alors que les décisions sont déjà prises !

NON à la baisse du nombre de PEA qu’engendrera cette réforme !

NON à cette réforme délibérément opaque qui laissera le sort des conservatoires entre les mains de chaque région !

Nous ne voulons pas que l’enseignement artistique soit encore sacrifié au nom de nouvelles économies budgétaires.

Enseignants, directeurs, discutons dans nos conservatoires et préparons ensemble la riposte face à cette réforme !

RASSEMBLEMENT LE JEUDI 30 JANVIER à 11h DEVANT LA PRÉFECTURE DE LA DRÔME RASSEMBLEMENT LE JEUDI 30 JANVIER à 11h DEVANT LA PRÉFECTURE DE LA DROME - 3 Boulevard Vauban 26000 VALENCE

Lire la suite au format PDF

Documents joints

1 Tract réforme conservatoires 2020 pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20