1111
  • Article publié le 22 décembre 2020
  • /
  • 12 visites

95 | Les UL CGT d’Argenteuil et Bezons interpellent le Président d’AB Habitat face aux atteintes aux libertés syndicales

Objet : Motion de soutien au syndicat CGT AB-HABITAT

Monsieur le Président et mesdames et Messieurs les membres du CA,

C’est avec stupeur que nous venons d’apprendre que deux plaintes pour diffamation, du Directeur général et de la DRH d’ AB-HABITAT, ont été déposées en mars 2020 contre le syndicat CGT AB­HABIT AT pour un tract datant de décembre 2019.

Notre organisation apporte tout son soutien au syndicat CGT AB-HABITAT et s’insurge contre toute atteinte aux libertés syndicales et d’expression des militant.e.s et salarié.e.s.

Cette plainte nous indigne et nous questionne :
- Pourquoi une telle plainte, plus de trois mois après les faits reprochés, en pleine période de confinement, où nos camarades revendiquaient haut et fort la prise en compte de mesures sanitaires pour les agents et locataires ?
- Pourquoi l’enquête diligentée par la police demande à nos militants et à des personnels municipaux d’Argenteuil et de Bezons la liste intégrale de nos syndiqués ; un tract est-il un crime digne d’un tel traitement de toute la CGT ? Devons nous être fichés J ou PJ pour autant ?

Dans la période compliquée dans laquelle nous vivons tous, nous avons plus besoin de relancer un dialogue franc et constructif que d’investir dans des prestations d’avocats pour une « chasse aux sorcières » inutile et sclérosante. Cet argent et cette énergie dépensés seraient, à notre sens, plus utiles aux locataires et aux agents.

Nos organisations exigent :
-  Le retrait des deux dépôts de plainte.
-  L’arrêt des enquêtes abusives sur nos structures et adhérents CGT.
-  Le retour à un véritable dialogue social de qualité et de proximité.

Pour les UL CGT ARGENTEUIL et BEZONS, Sébastien VELASCO
Pour l ’INDECOSA CGT 95, Daniel HOMMEAU



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20