1111
  • Article publié le 4 mai 2020
  • /
  • 36 visites

31 | Cugnaux - Préavis de grève du 1er au 31 mai 2020

Le 23 mars dernier, la Fédération CGT des Services publics déposait un préavis de grève pour l’ensemble des agents de la fonction publique territoriale :

« Dans la période actuelle, afin de permettre aux personnels, le cas échéant, après extinction de toutes les autres voies possibles, de se mettre en grève, pour défendre les intérêts des salariés et des agents ... ».

Le préavis d’avril a permis à de nombreux agents de faire valoir leur droit en termes de protection, de droit de retrait et de respect des instances représentatives du personnel.

La date du 11 mai apparaît dans le paysage comme la date du début du dé-confinement choisi pour contraindre les salariés à retourner sur leur poste de travail alors que les masques manquent toujours, que les mesures barrières seraient difficilement applicables et qu’aucune mesure de dépistage cohérente n’ait été prise pour avoir une politique préventive vis-à-vis de la propagation du virus.

Cette date a aussi été retenue pour l’ouverture des crèches et établissements scolaires alors que ce sont les établissements qui ont été fermés en premier avant même les mesures de confinement.

De plus le gouvernement, à travers l’ordonnance du 15 avril entend permettre aux employeurs territoriaux de supprimer jusqu’à 10 jours de congés et RTT aux personnels placés en ASA ainsi que pour les agents en télétravail. Alors que la période que nous vivons actuellement est source de fatigue, de tensions, de stress, d’angoisse pour des millions de salariés, le gouvernement ne trouve rien de mieux à faire que de s’attaquer à nos congés. Nous demandons l’abrogation de cette ordonnance et appelons les personnels à refuser ce vol pur et simple.

En ce qui concerne notre collectivité, nous souhaitons :

  • Aucun impact de la crise sanitaire sur nos congés et RTT
  • La défense des services publics Cugnalais avec plus de moyens humain et matériel.
  • La résorption des emplois précaires (Titularisation à temps plein)
  • Une meilleure reconnaissance des droits et des missions des personnels.
  • Un véritable déroulement de carrière. (Avancement 2019 incompréhensible et injuste.)
  • Une meilleure équité du régime indemnitaire, sans CIA.
  • La conservation et une amélioration de nos acquis.
  • Respect des droits d’attributions des EPI au personnel.
  • Attributions de 20 chèques déjeuné au personnel et non 10 à l’heure actuelle.

Rappel :
- Le droit de grève est un droit à valeur constitutionnelle.
- L’agent n’a pas à prévenir son administration de sa décision de se mettre en grève avant que celle-ci ne débute.
Aucune déclaration préalable ne doit être remplie par l’agent. Aucun document écrit ne peut être exigé de la part de votre employeur.
- C’est à l’autorité ou l’employeur concerné d’établir l’absence de l’agent lors de la grève.
- Les fichiers de grévistes sont illégaux.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20