1111
  • Article publié le 5 novembre 2020
  • /
  • 77 visites

33 | Syndicat CGT de Mérignac : Préavis de grève du 4 au 30 novembre 2020

Monsieur le Maire,

Depuis le début de la pandémie et du confinement, des centaines de milliers d’agents sont en première ligne pour rendre le service public. Notre Fédération CGT des Services publics a mis et mettra tout en œuvre pour que les agents puissent exercer leurs missions en leur assurant la sécurité et la santé tout comme le prévoit l’article 23 de la loi 83-634.

Au regard des graves carences en matière de mesures sécurisantes pour les agents et salariés de notre collectivité, de l’absence de réponse aux légitimes revendications de ces mêmes salariés et agents publics, au regard des reculs sociaux imposés pendant la période de confinement, le syndicat CGT de Mérignac prend une fois de plus ses responsabilités en déposant à nouveau un préavis de grève.

Le syndicat CGT de Mérignac reste déterminé dans la période actuelle avec les agents et porte les revendications suivantes :

• L’arrêt de tous les services non essentiels à la continuité des services public et la mise en autorisation spéciale d’absence des agents avec maintien intégral de traitement et des primes.
• La mise à disposition immédiate de moyens de protection des agents en première ligne dans la collectivité, assurant les services essentiels et indispensables envers la population ; y compris durant leurs trajets - travail.
• Un dépistage systématique et massif des personnels.
• Refus de toutes suppressions ou imposition de congés et RTT.
• Le respect plein et entier de la démocratie sociale, du syndicalisme, de son rôle de représentation des agents et de ses moyens de fonctionnement et d’intervention (Comité Technique, CHSCT, Comité médical …).
• L’attribution de la prime exceptionnelle de 1000 euros à l’ensemble des agents qui ont travaillé lors du confinement.
• D’annuler votre décision d’enlever 5 jours de congé pendant la période du confinement.
• D’octroyer 5 jours de congé supplémentaire afin de répondre à l’effort consenti des agents qui ont travaillé.
• La mise en place d’un véritable plan de titularisation pour l’ensemble des agents contractuels sur notre collectivité.
• La mise en place d’un plan d’intégration de l’ensemble des personnels (Insertech, MAS,) qui effectuent des missions de service public au quotidien.
• L’augmentation significative du RIFSEEP afin de rattraper en partie la perte de notre pouvoir d’achat.
o Dans l’attente d’être titularisé, que le RIFSEEP soit attribué à l’ensemble du personnel non titulaire.
• Que le temps de travail du personnel contractuel soit identique au personnel titulaire soit 1540 heures.
• Que les congés du personnel contractuel soient identiques au personnel titulaire soit 31 jours.
• La création d’emploi dans les différents services : (en précisant qu’il manque du personnel, pratiquement, dans tous les services).
o 7 postes à la restauration des écoles maternelles.
o 17 postes à la restauration des écoles primaires.
o 5 postes à la Médiathèque (au vu de la nouvelle mission de travail, pour rappel à l’ouverture de la Médiathèque 54 postes étaient ouverts).
• La réduction du temps de travail à 32 heures sur notre collectivité.
• Cela permettrait d’améliorer de manière significative les conditions de vie de l’ensemble des agents.
o Cela permettrait la création d’emplois : Actuellement nous sommes environ 1300 agents, c’est plus de 100 emplois qui pourraient être créés.
• Le maintien dans l’emploi de tous les agents en restriction médicale avec un véritable plan d’insertion permettant à chaque agent un bilan professionnel et l’inscription à un plan de formation.
• L’augmentation de la subvention du COS pour la portée à la hauteur de 3% de la masse salariale.
• De porter la cotisation mutualisée des collectivités versée au CNFPT dans le cadre du salaire socialisé et différé à 3% de la masse salariale.
• Un véritable plan de formation tenant compte des besoins des agents.
• La non application du jour de carence.
• De porter la participation à 100% employeur à la mutuelle pour tous les agents. (La loi le permet).
• La nomination de tous les agents reçus aux examens et concours.
• La nomination au grade supérieur de tous les agents remplissant les conditions statutaires.
• La nomination de tous les agents remplissant les conditions statutaires pour la promotion interne.
• Une ATSEM par classe.
o Que le pôle de remplacement (pour permettre au quotidien une ATSEM par classe) soit renforcé par des agents Titulaires.
• La prise en charge par la collectivité du maintien de salaire à 100% pour chaque salarié-e de la collectivité.
• Que dans les Crèches de Mérignac :
o Le remplacement systématique des agents absents par l’embauche de fonctionnaires qualifiés.
o La titularisation de tous les contractuels-les
• Que dans toutes les écoles de Mérignac :
o La dotation de Matériels ( balais, chariots, gants, blouses, sacs poubelles, produit d’entretien...), postes informatiques.

Notre syndicat reste disponible pour toutes négociations sur les revendications du personnel.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, à l’expression de nos salutations respectueuses.

Bénédicte Reigner Hernandez
Secrétaire générale



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20