1111
  • Article publié le 10 avril 2020
  • /
  • 44 visites

80 | Conseil départemental - Covid19 - Point sur la situation

Informations de la situation suite au Covid 19 au sein du conseil départemental de la Somme.

- Nous faisons un point sur la situation de la collectivité toutes les semaines en visioconférence, avec le DGS, la DRF et les secrétaires des syndicats représentatifs
- Une foire aux questions a été réalisée en direction des agent.e.s
- Le PCA a été élaboré dès le début de la crise, avec la participation des OS
- Tou.te.s les agent.e.s ont été mis.es au confinement dès le lundi 16 mars. Exceptées les missions essentielles (ASE, astreinte des routes, ...), en personnel restreint mentionné dans le PCA
- Les personnels travaillant en présentiel ont le matériel de protection nécessaire et en quantité nécessaire.
- Nous avons 3 chefs de cuisine de collège en renfort à la cuisine centrale du CHU Amiens et 1 en cuisine en EHPAD, là aussi avec le matériel de protection adéquat.
- Nous avons 3 agents de l’ASE en renfort dans les MECS, là aussi avec le matériel de protection adéquat et en quantité, et disposent d’un véhicule de service.
- Nous avons obtenu de la collectivité que les agents ayant posé des congés pendant le confinement puissent les annuler. Ceux en télétravail ou en présentiel peuvent les maintenir si ils souhaitent souffler. La contrepartie est que les agent.e.s actuellement sur le terrain seront prioritaires pour la prise de congés à la fin du confinement.
- Nous avons à ce jour 37 agent.e.s atteint.e.s du coronavirus, tou.te.s travailleurs.euses sociaux.ales.
- Nous avons également demandé à la collectivité le recensement des agent.e.s dit.e.s "à risques" afin de les protéger lors du déconfinement. La collectivité va prendre contact avec la médecine du travail et a affirmé qu’aucune reprise ne se fera sans son aval.
- Nous avons également obtenu le prêt de matériel informatique (PC, imprimante, ...) pour les assistant.e.s familiaux.ales, ainsi qu’un ravitaillement en ramettes de papier et de cartouches d’encre.
- Nous avons déjà demandé à la collectivité une compensation financière pour les assistant.e.s familiaux.ales. En effet, le surcoût financier dû à la garde des enfants 7j/7j et 24h/24h n’est pas négligeable.
- Contrairement à certaines collectivités, aucune obligation de pose de congés ne sera effectuée.

Bien entendu, il reste encore du travail, mais nous avançons au jour le jour avec les remontées qui nous sont faites par les personnels sur le terrain. Les agent.e.s peuvent nous contacter à n’importe quel moment. Nous sommes confiné.e.s physiquement, mais notre travail syndical, lui, ne l’est pas.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20