1111
  • Article publié le 20 avril 2020
  • /
  • 72 visites

92 | Mairie de Nanterre | Confiné.e.s... Pas en congés !

Pour le reliquat des congés 2019
Il appartient à chaque agent de demander à ce que ses congés ne soient pas maintenus et aux responsables hiérarchiques de prendre en compte la réalité de celles et ceux qui font vivre le service public, d’être à l’écoute de leur demande et d’examiner les situations au cas par cas.

A propos des 6/10 jours de congés "imposés ou pas... etc"
Nous demandons à la municipalité de se baser sur le principe de la libre administration des CT pour ne pas appliquer les mesures portant atteinte au Droit du Travail adoptées dans la loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19 et l’ordonnance n°2020-430 du 15 avril 2020 :
- Ne pas imposer ou modifier les dates d’une partie des congés payés dans la limite de 6 jours ouvrables
- Ne pas imposer ou modifier unilatéralement les dates des RTT et CET
- Ne pas déroger aux règles relatives à la durée du travail, au repos hebdomadaire et au repos dominical

A propos du Travail à Distance qui ne générerait pas de RTT
L’agent qui télé-travaille est soumis au même volume horaire que lorsqu’il se rend dans sa collectivité. Quand on sait qu’un des principaux soucis de ce mode d’activité (en dehors de l’isolement et des Troubles Musculo-Squelettiques), c’est justement que le temps de travail peut facilement augmenter... Affirmer que "seuls les agents réellement mobilisés (?) sur le terrain" seraient susceptibles de générer des RTT nous semble totalement contradictoire avec la préconisation qui, depuis le 16 mars, considère le télétravail comme modalité d’organisation du travail de droit commun.

Le Télétravail n’est pas une solution miracle !!!
En l’absence d’un accord qui l’encadre, nous remarquons que beaucoup y ont recours sous forme de "télétravail gris’’... ATTENTION ! DANGER !!!



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20