1111
  • Article publié le 28 avril 2020
  • /
  • 60 visites

93 I Observatoire des Conditions de travail sur l’exposition des agents des lycées franciliens au Covid 19

La CGT a tenu à consulter les centaines de collègues des lycées (nous n’avons pas de chiffres officiels !) restés en poste malgré le confinement afin de mettre en lumière leurs conditions d’existence et de travail en ces temps d’épidémie.

Un grand merci aux 167 collègues qui ont pris le temps de répondre à cette enquête du 2 au 21 avril et apporté de nombreux témoignages concrets.

Voici les principaux constats, les résultats complets sont en pièce Jointe.
A chacun d’en apprécier la gravité :

- Malgré la consigne donnée par la Région Ile-de-France de mobiliser uniquement les agents logés pour nécessité absolue de service à partir du 16 mars, de nombreux collègues non-logés ont dû se rendre dans leur établissement, sans s’être portés volontaires

- Certains ont dû pour cela emprunter les transports en commun franciliens dans un contexte de circulation active du virus

- Les situations de fragilité, voire de handicap, des agents n’ont pas été prises en compte

- Les agents ont été mobilisés sur des tâches de travail non-indispensables et parfois très lourdes. Ils ont été souvent en contact avec leurs collègues et ont effectué des horaires quasi-normaux (6 heures en moyenne)

- Seuls 7% des agents ont disposé d’un kit complet d’EPI (gants, masques, gel, blouses)

- Peu de protocoles sanitaires ont été établis et quand ils existent, ils sont rarement adaptés à la spécificité de l’établissement

- 43% des répondants ont eu connaissance de cas de COVID-19 dans leur établissement

- Cette situation engendre angoisse et colère face au manque de protection et d’accompagnement hiérarchique

CHSCT de la Région Ile de france

Documents joints

1 Enquête Covid lycées CGT avril 2020 pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20