1111
  • Article publié le 27 novembre 2020
  • /
  • 35 visites

64 I Boucau. Le 5 décembre, exprimons notre colère

Les fins de mois sont de plus en plus difficiles pour un bon nombre de salariés, la question de l’augmentation des traitements se pose avec acuité. Disons le clairement pour beaucoup d’entre-nous la fin du mois commence le 15. il y a urgence à inverser la vapeur !

Le seul moyen que nous ayons est de se rassembler, de revendiquer, de manifester notre colère.
Depuis 10 ans, nous n’avons pas eu d’augmentation de la valeur du point d’indice, la perte de notre pouvoir d’achat est de 18% en 20 ans, jusqu’à quand allons nous accepter cet état de fait.
Le gouvernement relayé par certains élus veulent tout casser, la protection sociale, notre système de retraite, de santé, les statuts, le peu d’acquis que nous avons obtenu localement, la loi de la transformation de la fonction publique va dans ce sens...., et bien là encore rassemblons nous, montrons notre détermination à agir collectivement.
Les plans de licenciements ne cessent d’augmenter, on ne compte plus le nombre de salariés qui vont perdre leur emploi dans les jours et mois à venir. Des situations catastrophiques vont voir le jour pour ces salariés et leurs familles, faire du social ce n’est pas licencier les gens !

Les seuls gagnants aujourd’hui, c’est le grand patronat et les actionnaires qui se gavent d’argent public, grâce à Macron, son gouvernement et un bon nombre d’élus qui sont d’accord avec sa politique.

La CGT s’adresse à tous les salariés de la ville et du ccas.
Nous savons qu’il faudra de nombreuses journées d’actions pour inverser la tendance, qu’il faudra un large mouvement et des journées de gréve massives pour conquérir de nouvelles conquêtes sociales, mais il est temps, urgent de réagir.

La première réaction que nous te proposons c’est en manifestant :
Samedi 5 décembre à 11h, place Ste Ursule à Bayonne

Documents joints

1 Boucau tract doc



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20