1111
  • Article publié le 2 décembre 2020
  • /
  • 46 visites

67 | Communiqué CGT O.P.H DE L’EUROMÉTROPOLE DE STRASBOURG / Grève et victoire chez OPHÉA

Communiqué de presse CGT OPHÉA du 27 novembre 2020

L’Office Public de l’Habitat de la ville et de l’Eurométropole de Strasbourg « OPHÉA », anciennement nommé « CUS HABITAT », qui gère et entretien un parc de logements sociaux, connaît une situation inédite.

Cela n’était pas arrivé depuis 1995, mais le 15 octobre 2020 une grève organisée par l’intersyndicale CGT CFDT CFE-CGC FO a réuni 250 salarié·es, soit plus de la moitié des effectifs.

Après des annonces faites par le nouveau Président Monsieur KOUSSA pour mettre fin au conflit social à OPHÉA, un accord de sortie de crise vient d’être signé par les quatre organisations syndicales représentatives avec victoires sur les revendications :

- Le respect total et l’application de la décision de justice de la Cour d’Appel de Colmar du 23 juin 2020 qui condamne OPHÉA à restituer à ses salariés des jours de congé, supprimés illégalement par l’office depuis 2016, soit la récupération de 5 jours de « congés », ainsi que le maintien de cet usage ;
- Le paiement des jours pour le personnel ayant quitté l’établissement ;
- Le report des négociations sur le temps de travail ;
- La reprise des négociations sur un accord d’intéressement pour objectif d’aboutir à une signature avant le 30 juin 2021.
Pour la CGT, cet accord d’intéressement devra être juste et solidaire.
- L’amélioration du dialogue social et de la prise en compte des revendications syndicales.

Une revendication supplémentaire a abouti : le paiement des heures de grève pour l’ensemble du personnel gréviste de l’Office.

A l’occasion des échanges avec l’intersyndicale, le Président a souhaité réaffirmer les valeurs et la méthode qu’il considère essentielles pour l’amélioration de l’efficacité des services et du bien-être des salarié·es :
- Replacer l’humain au cœur de l’entreprise.
- Améliorer l’organisation au bénéfice des locataires mais aussi de la qualité de vie au travail.
- Appliquer le principe de co-construction avec les organisations syndicales et l’ensemble du personnel.

Le Président d’OPHÉA déclarait également dans une interview à la presse : « pour rétablir la confiance, il faut mettre en place des choses pour la gagner ». Voilà qui est dit ! Le Président insuffle un nouveau dialogue à OPHÉA à travers l’écoute dont il a fait preuve et la CGT ne peut que s’en réjouir, mais restera vigilante à ce que les promesses soient tenues.

Enfin, la CGT OPHÉA est fière de constater que lorsque nous salarié·es, sommes uni·es et déterminé·es, quand collectivement le rapport de force construit nous est favorable, nous pouvons gagner !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20