1111
  • Article publié le 27 septembre 2021
  • /
  • 40 visites

55 | Au lieu de quelques ajustements prévisibles, mobilisons-nous le 5 octobre pour une hausse de la valeur du point d‘indice de 10%

Manifestation à Bar le Duc, départ à 14h30 gare SNCF
Loin de l’agenda gouvernemental et du discours médiatique dominant centrés sur les questions sécuritaires, ce sont bien les revendications sociales et leur nécessaire satisfaction qui sont au cœur de cette rentrée sociale.

Mis à mal par les politiques d’austérité et la reprise de l’inflation, les salaires viennent en tête des préoccupations. La prochaine ouverture d’un cycle de réunions au ministère de la Fonction publique sur le système de rémunération appelle une élévation du rapport de force pour exiger des mesures générales à la hauteur du professionnalisme et du sens de l’intérêt général des personnels.

La situation de nos services et établissements nécessite une profonde rupture et des choix budgétaires à la hauteur des besoins de la population, garantissant la qualité des conditions de travail des personnels et celle du service rendu aux usagers. Il est urgent d’arrêter la spirale infernale de la précarisation, de la smicardisation et de la dégradation de la vie au travail !

Favorable à une politique de vaccination fondée sur la logique convaincre et non contraindre, la CGT réaffirme son opposition au passe sanitaire et au cortège de sanctions et d’atteintes au droit du travail qui en découle. La CGT est aux côtés des agents et salariés sanctionnés, dont la suspension aggrave les difficultés de fonctionnement des services, notamment à l’hôpital public, et entrave ainsi la réponse sanitaire à la pandémie.

Fonction publique - au 1er octobre 2021
Des centaines de milliers d’agent·e·s rémunéré·e·s en dessous du SMIC

La hausse envisagée par le gouvernement du SMIC de 2,2% au 1er octobre 2021 aura comme effet mécanique de plonger des centaines de milliers d’agent.e.s titulaires ou contractuels de la Fonction publique dans des rémunérations inférieures au SMIC, cette situation devra pourtant être réajustée compte tenu des obligations légales.

Cette situation INADMISSIBLE démontre une fois de plus l’absence de politique salariale ambitieuse de ce gouvernement, la première réunion du groupe de travail sur les salaires n’a donné aucune perspective sérieuse d’évolution.

La CGT revendique un électrochoc salarial avec une augmentation importante du point d’indice, soit une hausse immédiate de 10% du point d’indice.

La CGT portera la voix des personnels et leurs revendications le 21 septembre prochain à l’occasion de la prochaine réunion de la conférence salariale que présidera la ministre de la Fonction publique.

Documents joints

1 tract_05_10_21_1 pdf

2 tract_05_10_21_2 pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20