1111
  • Article publié le 17 mai 2021
  • /
  • 59 visites

03 | Conseil Départemental de l’Allier : ASSISTANTES FAMILIALES ET ASSISTANTS FAMILIAUX - Mobilisation nationale et locale jeudi 20 mai 2021 ! Pour l’amélioration des conditions de travail et la reconnaissance de la profession d’assistant familial

C’est en cette période de crise sanitaire sans précédent que la fédération CGT des Services publics alerte la Ministre de la Transformation et de la Fonction publique, le Ministre des Solidarités et de la Santé et le Secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles au plus haut point quant à la situation des assistantes et assistants familiaux·ales.

Confrontés depuis des mois à des difficultés qui vont en s’aggravant, la situation d’isolement ayant été renforcée par la situation sanitaire, les assistants familiaux désespèrent d’accéder à une réelle reconnaissance de leur métier. Les questions de rémunération, de prise en charge des besoins des enfants, d’intégration dans les équipes médico-sociales, de remboursement des frais sont loin d’être résolues. Alors que les responsabilités des assistantes et assistants familiaux·ales sont immenses, au cœur du dispositif de protection de l’enfance et au plus près des mineurs et de leurs difficultés, ils restent isolés, précarisés et peinent à obtenir la juste reconnaissance de leurs qualifications.

L’absence de réponse des ministères, fait monter la colère chez les professionnels qui ne comprennent ni ce silence ni cet immobilisme quant à la nécessité de revalorisation immédiate du métier et revendique :
- La revalorisation rapide des salaires sur la base de 1800 € Brut pour l’accueil d’un enfant en continu,
- La revalorisation des indemnités d’entretien, des frais de déplacement et des allocations ayant vocation à couvrir les frais répondant aux besoins de l’enfant (vêture, argent de poche, financement de séjours vacances, etc…),
- La reconnaissance sans condition en maladie professionnelle de toutes les assistantes familiales et tous les assistants familiaux atteint-es par la Covid 19,
- La mise en place d’un véritable déroulement de carrière pour les assistantes et assistants familiaux·ales de tous les Conseils départementaux avec la reconnaissance de l’ancienneté et une véritable intégration dans la fonction publique territoriale en tant qu’agent·e titulaire bénéficiant d’un statut et d’un cadre d’emploi de catégorie B.

Au niveau départemental et contrairement au premier confinement, beaucoup d’assistants familiaux se sentent seuls et abandonnés par le service parce que personne ne les appelle pour savoir si tout va bien, certains sont à bout avec les enfants mais leurs mails restent sans réponses. L’école à la maison est source de conflits pour beaucoup. Nombre d’assistants familiaux sont épuisés, ne disent rien, ne se plaignent pas mais envisagent des reconversions.

La situation en protection de l’enfance est déjà tendue depuis longtemps mais si le département de l’Allier perd encore des éléments, cela va devenir encore plus compliqué.

C’est pour cela qu’au niveau départemental, la CGT demande
- une reconnaissance pour ces travailleurs uniques en leur genre, pour ce travail que plus personne ne souhaite exercer.
- le renouvellement de la majoration des indemnités d’entretien (comme lors du premier confinement) avec effet rétroactif à partir du 6 avril jusqu’au retour à l’école de tous les élèves.
- l’octroi de 5 jours de congés supplémentaires pour permettre aux assistants familiaux de pouvoir se reposer comme ils le méritent.
- l’attribution d’une prime pour tous les assistants familiaux, reconnaissance légitime de leur engagement auprès de la collectivité et des enfants accueillis.

Moulins, le jeudi 20 mai 2021



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20