1111
  • Article publié le 9 juin 2021
  • /
  • 53 visites

90 | CGT - Tract Belfort : Pas une minute de travail en plus- Pas un jour de congés en moins - Rassemblement mardi 15 juin à 12h

Lors d’une réunion jeudi 3 juin, la direction a présenté les grandes lignes de son projet d’augmentation du temps de travail aux organisations syndicales.

Voilà ce que prévoit la direction :
- Vol de plusieurs jours de congés : passage à 25 jours de CA + 2 jours de fractionnement qui ne sont plus automatiques. Le jour de solidarité déduit des 25 jours (Pentecôte). Résultat 24 jours de Congés annuels et 2 en option au lieu de 30 aujourd’hui, soit jusqu’à 6 jours de CA en moins !
- Augmentation du temps de travail. Passage à 37h30 pour certains services. Des disparités dans les services. Des règlements par service seront ensuite proposés. Ce qui signifie que nombreux collègues resteront à 35h et ne bénéficieront même pas des quelques RTT en compensation.
- La possibilité d’imposer un jour de RTT sur des jours de pont dans des services qui seraient fermés. Par exemple, un RTT pourrait être imposé le vendredi de l’ascension pour les collègues qui bossent dans une école qui serait fermée.
- Le report des congés ne sera plus autorisé que jusqu’au 31 janvier de l’année suivante et non plus au 30 avril comme jusqu’à présent.
- Poursuite de la pratique de l’écrêtage. Le vol de minutes de travail se poursuivra donc tous les jours.

Et quand il s’agit de nous faire travailler plus, on peut dire que la direction est pressée. Le rapport sur l’augmentation du temps de travail passe au Comité Technique le 14 juin avec la volonté affichée de « plier l’affaire » avant l’été.

Nous réaffirmons ce que plus de 560 collègues ont tenu à exprimer en signant massivement la pétition contre le vol des congés et l’augmentation du temps de travail :
- Nous sommes opposés au vol des jours de congés qui s’ajoutent aux ponts et jours d’ancienneté déjà supprimés au 1er janvier.
- Nous sommes opposés à l’augmentation du temps de travail qui se traduira par des postes supprimés, des contractuels non renouvelés et une charge de travail augmentée.

Pour la CGT les choses sont claires :
PAS UNE MINUTE DE TRAVAIL EN PLUS.
PAS UN JOUR DE CONGÉS EN MOINS.

Lire l’intégralité au format PDF

Documents joints

1 Tract 15 juin pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20