1111
  • Article publié le 29 novembre 2021
  • /
  • 50 visites

45 | CSD-CGT : Contre la vie trop chère, luttons et gagnons. L’augmentation des salaires, pensions et minima sociaux

L’exploitation de notre force de travail, ÇA SUFFIT !

Alors que nos salaires stagnent, voire diminuent notamment dans le cadre d’accords dit de performance collective nous assistons à une explosion de nos factures :
- +15,8 % pour le gaz depuis 2019 et 8 % pour l’électricité,
- +16 % pour le carburant depuis le début de l’année,
- En ce qui concerne l’alimentation, la flambée des prix est tout aussi importante : +10 % pour le sucre, +23 % pour les pâtes, et entre +9 % et +15 % sur la charcuterie, les fruits et légumes, les produits laitiers et même le pain.

Voilà la triste réalité de notre quotidien, n’en déplaise aux pseudo-experts à la solde du patronat qui, chiffres à l’appui, essaient de nous démontrer, matin midi et soir dans les médias réactionnaires que notre pouvoir d’achat n’a pas baissé, voir même qu’il aurait légèrement progressé. Pour autant, ces petits arrangements avec la réalité font « pschitt » ! Les travailleur.se.s, les privé.e.s d’emplois, les retraité.e.s et la majorité de la population en ont soupé de ces mensonges et de cette escroquerie financière en bande organisée. Tous les jours, ils peuvent mesurer, par exemple, que le caddie est de moins en moins rempli pour un coût toujours plus élevé. Le coût des carburants, les factures de gaz et d’électricité deviennent, de plus en plus insupportables pour un grand nombres de salariés de retraités et privés d’emploi.

Au-delà du contexte pandémique, l’explosion de prix à la consommation résulte avant tout de la loi du marché inhérente au système capitaliste qui in fine consiste à faire progresser les taux de marges et les bénéfices des tenants du capital au dépend des salarié.e.s qui produisent les richesses.

Depuis plus de 40 ans, tous les gouvernements, à l’image de Macron et Cie, ont mis en place les mêmes politiques d’austérité, en bloquant les salaires et les retraites, en asséchant les finances des services publics et de la sécurité sociale, en détruisant l’industrie pour soi-disant lutter contre la crise économique.

La crise ? PAS POUR TOUT LE MONDE !

Si Les résultats de ces politiques délétères sont dramatiques pour celles et ceux qui n’avaient déjà pas grand-chose, il en va tout autrement pour la petite poignée de familles très fortunées qui possédait déjà tout. Les chiffres ci-après parlent d’eux-mêmes et mettent bien en évidence ce hold-up financier :

- 269 % d’augmentation de dividendes versés aux actionnaires en 20 ans,
- Au 1er trimestre 2021, les entreprises du CAC 40 réalisent 57 milliards de profits malgré la crise économique et sanitaire,
- Taux de marge des entreprises : plus de 35 % en 2021, un record inégalé depuis que l’INSEE mesure ce ratio, soit depuis 1949 !

Nous voulons travailler et vivre dignement en Région Centre-Val de Loire !

Comme partout en France, les luttes menées dans de nombreuses entreprises, établissements et services, du public et du privé, dans notre région, pour une re-valorisation des salaires et une amélioration des conditions de travail se multiplient, ainsi que les mobilisations des retraités pour l’augmentation des pensions. L’exemple de la lutte des aides à domicile de l’ADMR de Blois, celles des hospitalier.e.s, et plus récemment la grève des électriciens et gaziers confirment ce ras le bol général. A l’instar de différents sondages qui donnent tous les mêmes résultats, la population résidant en France revendique majoritairement et prioritairement l’augmentation des salaires et des pensions.

Vu l’urgence de la situation, la CGT a décidé de lancer une grande campagne en Centre-Val de Loire contre la vie trop chère et de construire une mobilisation revendicative dans l’ensemble des branches professionnelles pour obliger les patrons et le gouvernement à satisfaire nos exigences de justice sociale. Le temps est venu de passer à l’offensive. Inscrivons-nous massivement dans cette bataille régionale toutes et tous ensemble et en même temps !

...



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20