1111
  • Article publié le 19 novembre 2021
  • /
  • 61 visites

64 | CGT Territoriaux du Boucau : Augmenter les salaires et rémunérations, c’est urgent et possible !

En 20 ans, l’indice des prix a augmenté de 33% mais le point d’indice de rémunération de la fonction publique n’a augmenté que de 10%. Concrètement, c’est 23% de perte de pouvoir d’achat en 20 ans.

Ces augmentations des prix atteignent un niveau insupportable pour le prix du carburant, le tabac, l’énergie, l’alimentation, les loyers…..Pourtant, le gouvernement Macron et certains chroniqueurs voudraient nous faire croire que nous avons gagné du pouvoir d’achat. Il n’en est rien ! Les seuls qui gagnent aujourd’hui, ce sont les plus riches ! La seule suppression de la taxe d’habitation a fait gagner 10 milliards aux 20 % des plus riches et perdre 8 milliards pour 80 % de la population en redistribution, en solidarité et lien social dans nos services publics. L’argent existe, il faut mettre les moyens contre la fraude fiscale, qui représentent 60 à 80 milliards, les paradis Fiscaux.

Pour nous, agents territoriaux, le point d’indice est à 4€68, s’il avait suivi l’augmentation de 33 % de l’indice des prix, il serait à 5€75 aujourd’hui, soit un salaire de 2000 € Brut mensuel revendiqué par la CGT.

Depuis 10 ans, la valeur du point d’indice est gelée, la perte mensuelle est énorme :
• 300€ pour un agent de catégorie C en fin de carrière
• 400€ pour un agent de catégorie B
• De 500 à 600 € pour un cadre A

La fonction publique n’est plus attractive, un agent de catégorie C débute au SMIC, un agent de catégorie B à 104% du SMIC, et un agent de catégorie A à 119%. Le nombre de smicard dans la FP a doublé en 20 ans.

Seule, la lutte collective, et du plus grand nombre peut faire changer la donne. Il faut inverser la tendance, de l’argent il y en a, c’est une question de choix politique ! L’argent coule à flots dans les caisses du patronat, le CAC 40, les dividendes versés aux actionnaires n’ont jamais été aussi important ! Les scandales financiers sont légions.

Augmenter le Smic à 2000 € représente 40 milliards, cet argent serait immédiatement réinjectés dans la consommation des ménages, les cotisations, les recettes fiscales.

Les privilégiés ne se trouvent pas du coté des salariés, il n’est pas normal que toutes les lois ont un seul objectif, rogner sur les acquis sociaux.

A la CGT, nous le disons à toutes et tous, et bien battons-nous pour les conserver !

Renforçons le seul syndicat qui agit dans l’intérêt de toutes et tous !

Boucau, le 17 novembre 21



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20