1111
  • Article publié le 6 avril 2021
  • /
  • 59 visites

21 | CSD-CGT - A la Communauté de Communes CAP VAL DE SAÔNE, dénoncer le management toxique c’est dangereux !!!

Depuis de nombreux mois, des agents de la Communauté de Communes CAP VAL DE SAÔNE sont victimes de pressions managériales de la part de leur hiérarchie. En octobre, ils ont décidé de dénoncer cette situation. Depuis, leur situation professionnelle s’est dégradée. Ils subissent des mesures qui ressemblent fort à de la discrimination !!!

- Une agent titulaire, n’en pouvant plus, a démissionné après 6 mois d’arrêt de travail suite aux traitements et pressions subis.
- Une autre, qui occupait des responsabilités d’encadrement d’équipe s’est vue renvoyée sur un poste de surveillance de restauration scolaire et accueil de loisirs.
- Un autre agent s’est retrouvé mis à l’isolement dans un bureau, au fin fond des bâtiments de l’école de musique.
- Enfin, le quatrième, qui était en direction d’accueil de loisirs, se voit imposer un changement de poste alors que son poste n’était pas supprimé. Il se retrouve sans poste et sans planning et on lui propose un poste de chargé d’animation inclusion numérique pour les personnes âgées du territoire, ce qui ne correspond absolument pas à ses qualifications et à son métier.

Leur « crime », c’est d’avoir dénoncé les pressions et le management toxique, d’être des élus du personnel pour certains d’entre eux et de vouloir améliorer les conditions de travail de tous les agents.

Nous vous proposons de nous réunir devant les locaux de la Communauté de Communes CAP VAL DE SAÔNE, Ancienne Route Nationale à AUXONNE, le : JEUDI 8 AVRIL 2021 à 17 h 15 avant le CHSCT et le Comité Technique EXTRAORDINAIRE demandé par les élus CGT

Et maintenant, à qui le tour ?

Bientôt, ce sera vous !

A la Communauté de Communes CAP VAL DE SAÔNE, le management brutal, les mesures discriminatoires, la pression sur le personnel… ça suffit !!!



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20