1111
  • Article publié le 19 mai 2021
  • /
  • 81 visites

93 | CGT : Pétition contre le travail du dimanche dans les médiathèques de Plaine Commune

Le repos dominical est et doit rester un repère collectif dans la société... Inscrire le " droit au repos dominical " comme élément constituant de la vie au travail et du vivre ensemble est l’angle par lequel doit être abordé la question du travail du dimanche.

Ce qu’offre la médiathèque est transportable ou dématérialisé. Le public peut donc le dimanche écouter, lire et regarder les documents qu’il a emprunté la semaine, dont le samedi, ou consulter les ressources de la bibliothèque en ligne.

L’accueil du public en bibliothèque mobilise beaucoup de personnes et de disponibilité. Pour les habitants, ouvrir le dimanche le réseau des médiathèques ne sera pas sans coût ni sans restriction de budget et incidence sur d’autres services publics.

Comme le montre l’enquête publiée par le ministère de la Culture en 2017, "Publics et usage des bibliothèques municipales" en 2016, la fréquentation des bibliothèques municipales a fortement augmentée en 20 ans : 40% de la population française a fréquenté une bibliothèque municipale au moins une fois au cours des douze derniers mois. Ce taux était de 35% en 2005 et de 25,7% en 1997. L’enquête relie cette augmentation à la multiplication du nombre de bibliothèques et à l’accroissement de l’offre, non à l’élargissement des horaires.

Les attaques contre le droit du travail et les conquis sociaux n’épargnent à peu près aucun secteur professionnel. Celui de la Lecture Publique, et plus précisément celui des bibliothèques territoriales, a de plus le malheur de faire partie des priorités du quinquennat !

Non, les agents des bibliothèques territoriales ne veulent pas travailler le dimanche ! Ils et elles le savent, ces ouvertures dominicales porteront gravement atteinte à leur vies professionnelles, déjà dégradées, et personnelles, développeront la précarité et les inégalités de traitement sans démocratiser davantage la Lecture Publique.

Signer la pétition



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20