1111
  • Article publié le 13 décembre 2021
  • /
  • 35 visites

84 | CGT Agents Territoriaux département du Vaucluse : Communiqué suite à la journée du 7 décembre 2021

Le 7 décembre 2021, les travailleurs sociaux se sont rendus visibles aux yeux et oreilles du patronat et du gouvernement, sur l’ensemble du territoire.

Avec une mobilisation d’ampleur, les professionnels du social et du médico-social en résistance ont démontré leur détermination à ne plus être les invisibles.

Plus que jamais, les travailleurs sociaux, public-privé, crient leur colère partout en France ! Avignon, Paris, Bordeaux, Rennes, Marseille, Lyon, Strasbourg, Clermont Ferrand, Tulle, Gap, Lille, Montpellier etc… Plus de 70 rassemblements dans toute la France ! Nous étions un millier Uni et déterminé sur Avignon. Pratiquement tous les EDeS étaient représentés.

Alors oui, l’heure est grave, il y a urgence ! Urgence à agir pour le gouvernement qui depuis trop longtemps fait la sourde oreille face à la colère des travailleurs sociaux ! Épuisement professionnel, manque de moyens, salaires et traitements au rabais, conditions de travail en dessous de tout… Les raisons ne manquent pas pour faire éclater notre colère, dans l’unité la plus large, pour défendre nos métiers au cœur de l’humain.

Ce n’est pas seulement nous, travailleurs sociaux, dont il est question… Mais aussi et surtout de tous ces enfants, ces personnes vulnérables, les plus démunies de notre société et qui sont aujourd’hui, plus que jamais, délaissés par les pouvoirs publics.

Dans les Conseils Départementaux et les CCAS : 26 000 assistants socio-éducatifs et 36 000 assistantes familiales : la colère monte chaque jour face à une violence institutionnelle de plus en plus forte et insoutenable !

Dans de trop nombreux lieux d’accueil, les mineurs confiés à l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) sont mis en danger par le manque de moyens, quand ils ne sont pas tout simplement laissés de côté faute de places !

Alors non, Monsieur le Ministre, il ne suffit pas de communiquer et de faire le tour de France pour vanter les bénéfices du parcours des « 1000 premiers jours de l’enfant », pour que nous, professionnelles, nous voyons s’améliorer nos conditions de travail et que nous puissions répondre aux besoins de la population !

Alors OUI, nous sommes à bout et la colère s’amplifie ! On ne lâchera rien :

- Pour l’amélioration de nos conditions de travail : créations de postes, moyens financiers à hauteur des besoins de la population, création e places en structure d’accueil pour les enfants confiés à l’ASE…

- Pour l’augmentation immédiate de nos salaires et traitements : plus de 10 ans que nous subissons le gel du point d’indice et une chute sans précédent de notre pouvoir d’achat ! Une seule solution : le dégel du point d’indice et la revalorisation des grilles de rémunération !

Au Conseil Départemental 84 rien ne va plus. Nous ne pouvons plus tolérer et être complice du système qui broie les agents et les usagers.

Conformément à son appel, la CGT interviendra auprès de la Présidente du Conseil Départemental sur ces revendications, et il vous appartient dès maintenant de faire remonter vos besoins par la voie hiérarchique avec copie à la CGT et aux autres syndicats si vous le souhaitez.

La Présidente a refusé l’audience demandée le 7 décembre. Elle ne peut pas rester sourde, nous devons imposer le changement nécessaire.

D’ores et déjà, face à l’inertie des employeurs locaux et du gouvernement, la Fédération CGT des Services Publics appelle, dans l’unité la plus large, à une nouvelle journée nationale de grève et de mobilisation pour le secteur social et médico-social Mardi 11 janvier 2022 !

Oui à une politique nationale ambitieuse qui définit l’action sociale et médico-sociale comme mission prioritaire d’un service public de qualité !

Le social n’est pas à vendre, on ne lâchera rien !

Prochaine journée d’action le Mardi 11 janvier 2022
Nous vous tiendrons informés des modalités pour Avignon.

Documents joints

1 communique_7_decembre_2021 pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20