1111
  • Article publié le 15 décembre 2021
  • /
  • 51 visites

63 | CGT, CFDT : Le bon fonctionnement des services publics de Clermont Auvergne Métropole ce n’est pas qu’une question de temps !

Mesdames Messieurs les élu(e)s métropolitains, vous êtes amené(e)s à voter la mise en œuvre des 1607h au sein de Clermont Auvergne Métropole. Vaste programme national qui à la faveur d’une loi injuste et stigmatisante envers les agents publics divise encore une fois la population et remet en cause la libre administration des collectivités.

Les agents ne sont pas réfractaires à porter leur temps de travail à 1607H et même au delà comme c’est déjà le cas dans beaucoup de services. Ils souhaitent une juste reconnaissance de leurs métiers avec la prise en compte des contraintes liées à la pénibilité et à la continuité de nos services publics. Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, un jour férié, un dimanche, une canicule, une pandémie, les services publics métropolitain sont disponibles et répondent présent.

Pour les agents, ça se concrétise par un déséquilibre entre vie privée et vie professionnelle. Les rythmes de vie sont dégradés.

Nous attirons votre attention sur le fait que nos revendications n’ont pas été entendues. La délibération proposée ne fait pas mention de l’avis défavorable à deux reprises des organisations syndicales lors des comités techniques du 15 et du 30 novembre.

Les négociations ont débuté le 03 mars 2021, 8 réunions de travail, 3 rencontres avec le président pour 4 comptes rendus, les premières propositions le 25 octobre 2021 modifiées dans le rapport présenté au comité technique le 15 novembre dernier……..

Les organisations syndicales sont méprisées à tel point qu’un article de presse est paru dans le journal « La Montagne » annonçant le fruit et le point d’achèvement des négociations avant même la tenue du deuxième comité technique.

C’est ça le dialogue social à la Métropole !

Documents joints

1 2021_12_13_cm_temps_de_travail pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20