1111
  • Article publié le 5 novembre 2021
  • /
  • 85 visites

69 I Ville de Lyon. Contre l’augmentation du temps de travail, tous en grève le 12 novembre

L’augmentation du temps de travail sera toujours une mauvaise nouvelle pour les salarié.es, pour les usagers, pour les privés d’emploi et pour la planète…
Parce que la communication de l’employeur est malhonnête et tronquée.
Parce que cette municipalité renie ses engagements politiques et surtout parce que le maire cherche à diviser les salarié.es :
- une promesse d’augmentation des RTT pour les personnels qui travaillent aujourd’hui 37h30, le télétravail jusqu’à deux jours par semaine pour quelques milliers d’agents de bureau,
- mais pour les personnels des crèches et des écoles, une attaque contre le droit de grève et la perte de rémunération, avec le retrait de 1/30ème de salaire mensuel dès la première heure de grève.

Nous appelons à faire grève le vendredi 12 novembre 2021.

Ceux qui vont travailler 15mn de plus par jour n’ont rien gagné. Qui va faire le travail en leur absence quand déjà certains ne peuvent pas prendre tous leurs jours de congés ? Les journées pour les médailles disparaissent, les femmes perdent les journées pour enfants de moins de 16 ans et au final les congés pour événements familiaux seront réduits, dès que les décrets seront parus.

Enfin, les RTT peuvent être supprimés à tout moment sur décision de l’exécutif.
- Une grève pour montrer à notre employeur que nous ne sommes pas dupes de sa communica-tion tronquée,
- une grève pour montrer à tous que sans le service public la vie des citoyens n’est pas la même,
- Une grève avec nos collègues des crèches et des écoles à qui on a limité le droit de grève à une journée, ce qui pourrait se généraliser à d’autres services.

Avec celles et ceux du CCAS (qui eux ne peuvent plus faire grève du fait d’une réquisition) ce sont les filières les plus mal payées de la ville de Lyon, avec les pires conditions de travail. Elles et ils défendent un service public de qualité, pour les enfants, les personnes âgées. C’est pourquoi il faut des conditions de travail correctes et des rémunérations dignes pour celles et ceux qui rendent ce service public.

Les services publics étaient présents pendant le COVID ! Ce sont eux qui se sont occupés des missions du quotidien.
Voilà le remerciement de nos élus politiques à la ville de Lyon. Ils ont bien vite oublié les efforts produits par les agents.

Une grève qui bloquerait le fonctionnement des services car l’augmentation du temps de travail et la limitation du droit de grève vont à rebours du progrès social

Documents joints

1 CGT Lyon 12 novembre pdf

2 Communiqué de presse pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20