1111
  • Article publié le 22 novembre 2021
  • /
  • 43 visites

75 | Syndicat CGT Petite Enfance des Services Publics 75

Syndicat CGT Petite Enfance des Services Publics 75

Les projets de loi ultralibéraux (Action Publique 2022, Loi de transformation de la Fonction Publique) démantèlent nos services publics et les agents de la Direction de la Petite Enfance et des Familles en subissent les conséquences de plein fouet :
- Plus d’enfants par mètre carré (loi Taquet)
- Postes non pourvus,
- Épuisement des équipes,
- Démantèlement des services de la Protection Maternelle Infantile.

La réforme « Big Bang territorial » annoncé par la Maire de Paris met en place des services publics à la carte en accélérant la mise en concurrence des territoires et donne aux maires d’arrondissement des prérogatives sur le choix des fonctionnaires travaillant sur un arrondissement.

Toutes ces réorganisations, ces restructurations ont des conséquences sur l’ensemble des agents. Nous assistons à une perte de sens au travail, une surcharge de travail, une perte d’initiatives, une augmentation des sanctions disciplinaires…

Et c’est dans ce contexte, qui touche toutes les catégories professionnelles de notre direction, que l’on nous supprime nos 8 jours ? Puis on nous annonce des récupérations à la place, pour finalement nous reprendre 3 jours ?

L’ensemble des syndicats a voté contre la réforme du temps de travail au dernier Comité Technique Central… Il est de nouveau convoqué le jeudi 25 novembre pour préparer le vote au conseil de Paris de décembre. La CGT a fait des propositions de sujétions, liée à la pénibilité et à l’ancienneté, contre l’usure professionnelle. La Maire de Paris peut, dans ses prérogatives, aménager notre temps de travail. La Maire de Paris déclare qu’elle n’est pas en accord avec la loi ? Alors, qu’elle le prouve en nous rendant nos 8 jours !

LA CGT PETITE ENFANCE 75 SE JOINT À L’APPEL DU COMITÉ CGT DE LA VILLE DE PARIS ET APPELLE TOUS LES AGENTS, DANS TOUS LES SERVICES, DANS TOUTES LES ÉTABLISSEMENTS, À FAIRE UNE HEURE DE GRÈVE JEUDI 25 NOVEMBRE, À LA PRISE DE FONCTION

Nous appelons l’ensemble des personnels à rejoindre la CGT, en la soutenant lors des prochains scrutins professionnels, à prendre connaissance, porter et exiger les revendications de la campagne 10% pour la fonction publique : effectifs, rémunérations, temps de travail, égalité et financement des services publics

Documents joints

1 20211125_cgtpe75_1h pdf



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20