1111
  • Article publié le 5 novembre 2021
  • /
  • 64 visites

75 I le Syndicat CGT SSCAAT dépose un préavis de grève de 0h à 24h pour la journée du 16 novembre pour les agents Bureau de la Santé scolaire et des CAPP

Madame la Maire de Paris,
Notre Organisation Syndicale CGT SSCAAT (santé social culture administration architecture et technique) dépose ce jour par la présente un préavis de grève spécifique, pour Bureau de la Santé scolaire et des CAPP, pour 16 novembre 2021 à 00h00 pouvant aller de 55 minutes à 24h00 reconductible et indéterminé.

Pour les raisons suivantes :
Depuis le début de l’été les personnels sont mis à rude épreuve avec une réorganisation inattendue annoncée brutalement au personnel par la direction : « Projet d’évolution Paris Santé Réussite / CAPP territoire 11,12 et 20eme arrondissement »

La Mairie de Paris a décidé de réduire de 2/3 les capacités d’accueil du centre d’adaptation psychopédagogique (CAPP) Panoyaux dans le 20ème arrondissement afin de récupérer une partie des locaux pour installer un centre de dépistage des troubles du langage. Sur 200 enfants suivis, 130 vont être exclus de la prise en charge, et incités à se reporter sur un autre centre, éloigné de leur quartier et de leur école.

Pourtant, le rôle des CAPP est fondamental : ces lieux de prévention, d’aide et de soutien ont pour mission d’accompagner les élèves en difficultés scolaires. Pour les familles, la proximité du CAPP est essentielle, tant son rôle s’inscrit dans la poursuite et la complémentarité du temps scolaire. Or, il n’existe qu’un
seul autre CAPP dans le 20e, situé rue Léon Frapié, donc à l’autre bout de l’arrondissement, peu accessible pour le quartier Amandiers.

Cette décision est d’autant plus absurde qu’il manque de nombreuses places pour le suivi en CAPP. Elle va détruire un travail de long terme de suivi des élèves et de lien entre le centre, les familles et les équipes enseignantes, et aura pour conséquence l’arrêt brutal d’un grand nombre de prises en charge ! Dans ce quartier populaire, l’accompagnement des élèves en difficulté est pourtant indispensable. Il est incompréhensible qu’une municipalité qui prétend défendre l’égalité des élèves et la réussite éducative pour toutes et tous sacrifie ainsi les enfants du quartier Amandiers.

Si l’ouverture de nouveaux équipements de santé des enfants est bien sûr souhaitable, elle ne doit pas se faire par la fermeture d’autres équipements, qui ont prouvé qu’ils étaient indispensables aux élèves et au quartier.
Le 12 septembre dernier, Madame la Maire, vous annonciez votre candidature à la présidentielle pour “offrir un avenir à tous nos enfants”… Les enfants suivis par le CAPP Panoyaux seront-ils exclus de cette promesse ? Il est urgent que la sous-direction de la santé revienne sur sa décision, et trouve un autre lieu pour l’ouverture du nouvel équipement prévu

Le Syndicat CGT SSCAAT dépose ce préavis de grève sur les revendications suivantes :
- Pour le maintien des effectifs présents dans le CAPP Panoyaux et, des missions qui lui sont dévolue.
- Pour le maintiens des agents sur le site actuellement et son renforcement d’effectifs supplémentaires (médecin psychiatre).

Notre organisation syndicale dénonce des réorganisations qui se font dans le dos des agents et des représentants syndicaux de ce bureau, avec la perte des missions et des effectifs menacés, principalement sur le site du CAPP Panoyaux,.
Il est donc urgent, dans le cadre de ce préavis, que l’exécutif municipal nous reçoive, les agents décideront des suites à donner, notre organisation syndicale met à leur disposition tous les moyens dont elle dispose, dont celui du préavis de grève.

Ce préavis de grève vous contraint, comme la loi l’indique, à nous recevoir, nous sommes prêts à nous y rendre et compte tenu de l’importance des sujets traités, de l’impatience et de la mobilisation des agents, nous vous y attendons Madame la Maire de Paris.
Nous vous prions d’agréer, Madame la Maire de Paris, l’assurance notre parfaite considération.

Pour le Syndicat CGT SSCAAT
Le Secrétaire Général Adjoint
Abdelhamid ZAHZOUH



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20