1111
  • Article publié le 15 avril 2020
  • /
  • 64 visites

Logement social | COOP’HLM-Medef-Macron = remise en cause des acquis sociaux

Décidément après avoir imposé un « 49.3 » dans le cadre des NAO, la Fédération des COOP’HLM accompagne la politique Macron-MEDEF consistant à remettre en cause les acquis sociaux des salariés. Elle propose un accord remettant en cause les droits des salariés en matière de congés en ouvrant la possibilité pour les employeurs d’imposer 6 jours de congé.

Il est curieux que Madame Lienneman, Présidente de la Fédération
des Coop’HLM, dénonce les ordonnances de M. Macron et s’empresse de les mettre en oeuvre lorsqu’elle est en responsabilité. Elle déclare « ces remises en cause ne s’imposent en rien, car, sans l’adhésion des salariés, rien n’est possible… »

En pièce jointe le tract dans son intégralité



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20