1111
  • Article publié le 20 mai 2020
  • /
  • 291 visites

Entraves aux libertés syndicales et autoritarisme, ça suffit ! (Tract FDSP)

L’instauration de l’état d’urgence sanitaire se traduit avec Macron, son gouvernement et de trop nombreux employeurs locaux par la remise en cause de la démocratie sociale et du rôle fondamental des organisations syndicales telles que la CGT.

Nous réaffirmons que cette période exceptionnelle nécessite au contraire davantage de démocratie sociale : les professionnel.le.s dont les missions sont unanimement reconnues essentielles à la continuité des services à la population doivent être écouté.e.s et associé.e.s par le biais de leur représentant.e.s et organisations syndicales ; leur santé, leur sécurité, leurs revendications doivent être garanties par le respect et la tenue régulière
des réunions des instances représentatives du personnel. Il n’est jamais trop tard pour revenir à la raison !

Agent.e.s et salarié.e.s dont nous sommes syndicalement les représentant.e.s, dont nous défendons les besoins sociaux et qui nous interpellent, vous avez toute votre place dans l’organisation.

Tract et modèle de tract en pièce jointe à décliner pour la situation locale d’une collectivité, d’un établissement, d’un service en délégation au privé.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20