1111
  • Article publié le 20 mars 2020
  • /
  • 152 visites

« Jour de carence des fonctionnaires : l’attitude du gouvernement est totalement incompréhensible »

Communiqué de presse de Philippe LAURENT,
porte-parole de la Coordination des employeurs territoriaux

L’amendement proposé aux sénateurs par la Coordination des employeurs publics territoriaux pour supprimer le jour de carence applicable aux fonctionnaires atteints du Covid-19, unanimement souhaité par l’ensemble des employeurs territoriaux et des organisations syndicales, a été déclaré irrecevable d’une part, et, surtout, n’a pas été repris par le gouvernement au terme, semble-t-il, d’un bras de fer entre le secrétaire d’Etat, favorable à la disposition, et d’autres ministres et administrations, refusant d’accroître la dépense publique !

La Coordination des employeurs publics territoriaux s’indigne de ce refus du gouvernement, qu’elle estime « totalement incompréhensible ».

Elle rappelle que les agents publics (d’Etat, hospitaliers et territoriaux) sont plus que jamais sollicités dans le cadre des mesures de lutte et de protection contre le Covid-19, et estime que, contrairement à ses annonces, le gouvernement ne prend aucunement en compte le rôle, l’engagement et les risques que prennent les agents publics d’Etat, territoriaux et hospitalier dans la résolution de la crise sanitaire actuelle. Et ce, alors même qu’il montre beaucoup de sollicitude, certes justifiée au moins partiellement, à l’égard des entreprises privées et de leurs salariés.

La Coordination des employeurs publics territoriaux demande à nouveau solennellement au gouvernement de proposer lui-même l’amendement en question lors de la discussion du projet de loi fixant les mesures d’urgence à l’Assemblée nationale, ce vendredi 20 mars 2020.

Paris le 20 mars 2020


La CGT se bat pour l’abrogation du jour de carence. Elle l’a notamment rappelé dans un courrier intersyndical en date du 18 mars 2020



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20